Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    La plupart des crabes capturés dans les eaux russes sont vendus illégalement au Japon

    Economie
    URL courte
    0 20
    TOKYO, 16 juillet - de notre correspondant Andreï Fessioun. Environ 80 pour cent des crabes capturés dans les eaux russes sont vendus au Japon, est-il indiqué dans un rapport que Nobuo Arai, professeur à l'Université de Khokkaido, a présenté vendredi au colloque "La Sibérie et l'Extrême-Orient russe au XXI-e siècle", qui se tient dans la ville japonaise de Sapporo.

    Ce chiffre a été établi sur la base de statistiques nippones pour 1998-2001. Au cours de cette période le Japon a importé pour environ 1,8 milliard de dollars de produits poissonniers. Selon les statistiques russes, au cours de la même période la Russie en a exporté vers le Japon pour 280 millions de dollars.

    Selon Nobuo Arai, cette différence considérable donne une idée assez exacte du commerce illégal auquel se livrent les braconniers: 73,7 pour cent des produits poissonniers vendus au Japon.

    Au cours de ces quatre années le Japon a importé pour 559 millions de dollars de crabes. Il en a importé pour 109 millions de dollars de Russie.

    Dans son rapport le professeur de l'Université de Khokkaido relève que dans les années 90, la part des crabes s'est sensiblement accrue dans la nomenclature des produits extraits de la mer par la Russie, cependant seule quantité insignifiante est mise en vente sur le marché intérieur.

    Lire aussi:

    Des crabes mutants envahissent l'État américain du Maine
    Le Japon ne compte plus sur les USA et commence à s'armer
    Dernière vengeance: un crabe s’en prend à une femme qui le mange (vidéo)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik