Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Norilsk Nickel voit quadrupler ses bénéfices trimestriels

    Economie
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 10 septembre - RIA Novosti. Le bénéfice net consolidé du géant métallurgique Norilsk Nickel a presque quadruplé au premier trimestre de 2004, d'après les normes comptables internationales (IAS), en passant à 460 millions de dollars US contre 109 millions dans la période analogue de l'an dernier, selon le communiqué de presse de la compagnie diffusé vendredi.

    Pour la première fois, la société russe publie ses comptes intermédiaires en conformité avec l'IAS.

    Au premier trimestre de 2004, les recettes des ventes de métaux ont grossi de 40% par rapport aux trois premiers mois de 2003 pour s'établir à 1,583 milliard de dollars US. Cette progression serait due essentiellement à la hausse des prix trimestriels moyens et à l'intégration des résultats financiers de Stillwater qui n'ont pas été incorporés au premier trimestre de l'an dernier.

    Le résultat d'exploitation a progressé de 190%, à 621 millions de dollars US, et le bénéfice avant impôt de 250%, à 635 millions.

    Le prix de revient des métaux commercialisés a augmenté de moitié pour s'établir à 693 millions de dollars US (+1,5%), alors que les charges d'exploitation ont diminué de 2,8%, en passant de 573 à 557 millions.

    Les dotations aux amortissements se sont accrues de 5 millions de dollars US pour atteindre 102 millions au premier trimestre 2004 avec l'extension des capacités de production et l'intégration des actifs immobilisés de Stillwater.

    Les charges fiscales se rapportant à l'impôt sur l'extraction de ressources naturelles ont progressé de 14 millions de dollars US, soit à 32 millions, en raison de la croissance de l'extraction physique et de l'introduction d'une nouvelle taxe frappant deux entreprises minières du Grand Nord pour la pollution de l'environnement.

    Les frais divers ont baissé de 16%, soit à 72 millions de dollars US.

    La structure des charges d'exploitation n'a pratiquement pas changé au premier trimestre de 2004: les deux pôles des dépenses - les salaires et les matériaux et pièces de rechange - ont constitué respectivement 30% et 26% contre 29,5% et 26% des trois premiers mois de l'an dernier.

    Les frais commerciaux et administratifs ont progressé de 39 millions de dollars pour s'établir à 191 millions, face à la croissance des taxes à l'exportation.

    Les charges exceptionnelles ont baissé de 9 millions de dollars US, à 78 millions, essentiellement suite à la baisse des dépenses sociales.

    Lire aussi:

    Les compagnies russes attirent à nouveau les investisseurs étrangers
    Le gouvernement US fait la lumière sur les revenus de Trump
    Poutine: «L'investissement direct étranger a doublé en 2017»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik