Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Les Russes achètent un nombre record de devises étrangères

    Economie
    URL courte
    0 0 0

    Les ventes massives du rouble par la population d'avril à juin ont pris, en juillet, une ampleur menaçante, selon les données les plus récentes sur les mouvements des devises étrangères en numéraire publiées par la Banque centrale de Russie.

     

    Les ventes massives du rouble par la population d'avril à juin ont pris, en juillet, une ampleur menaçante, selon les données les plus récentes sur les mouvements des devises étrangères en numéraire publiées par la Banque centrale de Russie.

    En juillet, d'après les données de la Banque centrale, la population a acheté de la monnaie étrangère pour 6,9 milliards de dollars.

    Le solde des opérations des personnes physiques a atteint 3,1 milliards de dollars, ayant augmenté de 1,8 fois par rapport au mois précédent. Il est le plus important depuis décembre 1997 où il approchait 3,5 milliards de dollars. Les importations de devises en juillet dernier se sont élevées à 3,4 milliards, un autre record après décembre 1997 où 4,5 milliards dollars étaient entrés au pays. C'était l'époque où sévissait la crise financière asiatique tandis que la Russie se préparait aux événements de 1998.

    Juillet est le cinquième mois consécutif pendant lequel une importation nette de devises étrangères, toujours croissante, a été enregistrée en Russie. Un mois avant, en juin, le solde des opérations monétaires des personnes physiques avait dépassé 1,2 milliard de dollars, pour la première fois depuis 1998.

    La Banque centrale explique l'augmentation de la demande par les besoins saisonniers des touristes et par le "débat animé par la presse sur les problèmes des banques russes". Les analystes soulignent qu'une partie des dépôts en roubles a été sortie des banques pour être convertie en dollars.

    Outre que les achats du dollar cash exerce une influence négative sur le système bancaire, il change en mal de nombreux indices macro-économiques. Ainsi, une croissance des prix à la consommation de 0,4% a été constatée en août alors qu'une déflation avait été enregistrée il y a un an. Il y a aussi des conséquences déplorables à long terme. "La tendance de la population à se défaire des actifs en roubles fait accroître la fuite de capitaux et augmente les importations tout en détériorant la qualité de la croissance économique à la suite du ralentissement de l'activité d'investissement", estime l'économiste de la société d'investissement "Troïka-Dialogue", Evgueni Gavrilenkov.

    Lire aussi:

    Poursuite du dollar: les dépôts en devises étrangères revalorisés dans les banques russes
    En Russie, le dollar tombe-t-il en disgrâce?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik