Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    La fusion de "Gazprom" et de "Rosneft" est possible cette année, mais c'est compliqué

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 22 septembre - RIA-Novosti. Il est possible d'achever cette année la fusion de "Gazprom" et de "Rosneft", mais c'est compliqué, estime le ministre russe du Développement économique et du Commerce Guerman Gref.

    "Il est difficile de dire si la fusion s'achève cette année ou l'année prochaine", a déclaré mardi soir Geurman Gref au cours d'un point de presse qui s'est tenu après la signature du protocole à l'issue des pourparlers bilatéraux avec la Corée du Sud dans le cadre du processus d'adhésion de la Fédération de Russie à l'OMC.

    "On peut essayer d'achever la fusion cette année. Mais nous ne savons pas encore comment sera effectuée la fusion des compagnies", a dit Guerman Gref.

    Le ministre a refusé de commenter les informations, selon lesquelles, après la fusion de "Gazprom" et de "Rosneft", les actifs de "Youganskneftegaz" (principale compagnie d'extraction de YOUKOS) seront transmis à la compagnie nouvellement créée.

    La libéralisation du marché du consortium ne peut commencer qu'après l'achèvement de toutes les procédures de fusion de "Gazprom" et de "Rosneft", a fait remarquer le ministre.

    Selon lui, pour l'instant, on ne peut pas dire exactement quand les investisseurs occidentaux pourront acheter directement les actions de "Gazprom".

    Alexandre Miller, président du conseil d'administration de "Gazprom", a déclaré que l'échange des actions de "Gazprom" contre les actions de "Rosneft", après quoi la part de l'Etat à "Gazprom" sera de 50 % plus une action, est la première étape de la libéralisation du marché des actions de "Gazprom".

    "Cette décision vise à développer le marché russe des valeurs. La décision sur l'accroissement de la part de l'Etat dans "Gazprom" laisse entendre au marché que l'Etat considère la compagnie comme une entreprise majeure", a dit le président du consortium.

    Il a assuré que l'échange des actions s'effectuera selon les principes du marché et dans l'intérêt de tous les actionnaires.

    Lire aussi:

    Du gaz russe transitant par l’Ukraine redirigé vers l’Allemagne
    La Russie et l’Inde pourraient lancer un projet gazier d’envergure
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik