Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Alexeï Koudrine: le budget 2005 dépassera 100 milliards de dollars US

    Economie
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 29 septembre - RIA Novosti. Le budget fédéral 2005 dépassera 100 milliards de dollars US, a annoncé le ministre russe des finances, Alexeï Koudrine, dans un discours mercredi à la Douma, en présentant le projet de budget pour l'an prochain. Il a rappelé qu'il y a quatre ans les fonds du budget fédéral se chiffraient à 37 milliards.

    "Ainsi, le poids de notre budget connaît une croissance substantielle", a-t-il souligné.

    Parmi les principaux objectifs de la politique financière de l'État le ministre a cité la croissance économique stable, la baisse de l'inflation, l'élimination de la pauvreté et la sécurité nationale.

    "Dans le message budgétaire du président, ces objectifs sont développés sous forme de tâches pratiques dans le budget 2005 et à moyen terme", a dit le ministre.

    Les enjeux du budget 2005 sont notamment le maintien de la stabilité macro-économique, la réalisation des réformes structurelles de gestion publique et l'allégement de la pression fiscale qui pèse sur les secteurs de transformation aux dépens des secteurs de l'extraction, a précisé Alexeï Koudrine.

    Le gouvernement espère que la baisse de l'impôt social unique prévue l'an prochain assurera une croissance économique supplémentaire de 0,5%.

    Selon les estimations gouvernementales, cette baisse doit également entraîner une hausse supplémentaire de 1,5% des investissements en capital fixe en 2005.

    "Chaque année, par ce type de mesures, nous soutenons les facteurs internes de la croissance économique pour que ceux-ci dépendent moins de la conjoncture extérieure favorable", a souligné Alexeï Koudrine. Selon des informations antérieures, le montant maximal de l'impôt social unique passera de 35,6% à 26% à partir de l'an prochain.

    Parmi ces mesures, le ministre des finances a cité la politique de hausse des impôts dans le domaine des matières premières menée ces dernières années par le gouvernement. Selon lui, la hausse de l'impôt sur l'extraction des ressources minières et l'introduction de taxes à l'exportation différenciées touchant le pétrole ont conduit à multiplier par six en trois ans les rentrées budgétaires du secteur des matières premières. "Cela montre que la structure des recettes du budget fédéral s'améliore", a souligné Alexeï Koudrine.

    Dans le même temps, mercredi pendant la première lecture à la Douma, le président de la Cour des comptes Sergueï Stepachine a déclaré que le projet de budget fédéral 2005 ne permettait pas de doubler le PIB en dix ans.

    Selon lui, beaucoup de programmes fédéraux finalisés qui sont prévus dans le budget "ne visent pas à accélérer le rythme ni à améliorer la qualité de la croissance économique".

    "La politique du ministère des finances ne réduira pas le clivage entre les couches de la population les plus pauvres et les plus riches", a souligné le chef de la Cour des comptes.

    Ce problème "doit être réglé au moyen d'une augmentation réelle du niveau de vie des couches les plus démunies", a encore estimé Sergueï Stepachine.

    Lire aussi:

    Le FMI prévoit une reprise économique en Russie dès cette année
    Le chef du Pentagone «choqué» par le manque de préparation au combat de l’armée US
    La situation économique de la Russie à un mois de l’élection présidentielle
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik