Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Les entreprises publiques et la privatisation vues par le vice-ministre russe du Développement économique

    Economie
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 29 septembre - RIA Novosti. Le gouvernement a l'intention de réglementer strictement la création des entreprises unitaires fédérales, selon Andreï Charonov, vice-ministre russe du Développement économique et du commerce.

    "Les entreprises unitaires fédérales doivent être mises en place uniquement sur décision du gouvernement", a dit le ministre.

    De nouvelles entreprises unitaires apparaissent en Russie chaque année. Leur nombre augmente malgré les efforts du cabinet qui s'efforce de le diminuer notamment au moyen de leur privatisation.

    M.Charonov a annoncé que la compagnie aérienne Aeroflot ne serait pas privatisée en 2005. Le gouvernement a pris une décision appropriée mardi dernier.

    Il a confirmé que le combinat métallurgique de Magnitogorsk avait été inclus dans le plan de privatisation pour 2004. "Selon toute apparence, il sera vendu l'année prochaine, les fonds seront de toute façon versés au budget en 2005", a dit M.Charonov.

    Le ministère du Développement économique et du commerce a l'intention de vendre ses actions (75% plus une action) de Sviazinvest, l'un des plus grands holdings des télécommunications au monde. Le groupe Sviazinvest comprend 7 compagnies interrégionales, 6 sociétés d'électricité, la compagnie Giprosviaz, l'opérateur de téléphonie interurbaine et internationale Rostelecom.

    Avant de privatiser Sviazinvest, l'État doit garantir la défense et la sécurité d'Etat.

    En tant que monopoliste sur le marché des télécommunications, Sviazinvest a traditionnellement exécuté les commandes de l'État en matière de défense et de sécurité d'Etat. M.Charonov a déjà annoncé que le président avait porté Sviazinvest sur la liste des entreprises stratégiques. "Il faut la rayer de cette liste pour la privatiser", a noté le vice-ministre.

    "Le projet d'un décret approprié est à l'étude. Je ne pense pas que cela prenne beaucoup de temps".

    Gazprom invitera des commissaires-priseurs indépendants pour évaluer lesactifs pour la fusion Gazprom-Rosneft. "Un commissaire-priseur sera choisi par appel d'offres", selon M.Charonov.

    Les ministères et départements fédéraux s'engageront dans la procédure de fusion après l'évaluation des actifs. Ils élaboreront une directive qui doit être approuvée par le ministère du Développement économique et du commerce, le ministère de l'Industrie et de l'énergie, le ministère des Finances et l'Agence fédérale pour la gestion des biens publics.

    Lire aussi:

    De grandes entreprises russes voient leurs notes Moody's en hausse
    Algérie: une ambiance de fin de règne plombe le décollage économique
    Algérie, derrière la bataille autour des privatisations, une lutte de clans?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik