Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Gazprom peut acheter la principale filiale de Ioukos

    Economie
    URL courte
    0 0 0
    SOTCHI, 7 octobre - RIA Novosti. Le président du conseil de surveillance du groupe d'investissement "Renaissance-Capital", Alexandre Chokhine, estime que Gazprom peut acheter Iouganskneftegaz. Cependant, cela ne pourra se faire, à son avis, que lorsque les conditions et les modalités de ventes de l'entreprise de production la plus importante du groupe pétrolier Ioukos en disgrâce seront connues.

    Alexandre Chokhine a supposé que Gazprom ait pu acheter ses 10% des actions de RAO EES ROSSII ("Electricité de Russie") et ses actions de Mosenergo pour les revendre ensuite et pouvoir acquérir la filiale de Ioukos.

    "L'argent de la vente de ces actions peut justement lui servir à l'achat de Iouganskneftegaz parce que l'acquisition d'actifs énergétiques a été un bon investissement qui permettra à Gazprom d'acheter cette entreprise", a-t-il dit.

    Gazprom se désolidarise de l'idée de l'acquisition de Iouganskneftegaz. "Le holding gazier ne pourra se permettre d'acheter Iouganskneftegaz que si cet achat répond à toutes les normes internationales", a dit Alexandre Chokhine aux journalistes en poste à Sotchi où il participe au 3e forum économique international Kouban-2004.

    Si Gazprom avait annoncé aujourd'hui l'achat d'actifs de Ioukos, il aurait causé à sa réputation un gros préjudice qui se serait répercuté sur sa capitalisation, a estimé Alexandre Chokhine.

    A son avis, outre Gazprom, Iouganskneftegaz pourrait intéresser aussi Sourgoutneftegaz qui a 7 milliards de dollars de disponibilités.

    La veille, le président du holding gazier, Alexéi Miller a de nouveau confirmé que Gazprom ne considérait pas les actifs de Ioukos comme un objet d'achat.

    "Nous n'étudions pas la possibilité d'un achat d'actifs de Ioukos. Cela n'entre pas dans notre programme d'investissement pour 2005", a dit Alexéi Miller.

    La banque internationale Dresdner Kleiwort Wasserstein est en train d'évaluer, aux termes d'un contrat passé avec le ministère de la Justice, la société Iouganskneftegaz en vue de la vente. Pour le moment, à juger par les chiffres publiés par certains médias, l'entreprise vaut 15 à 17 milliards de dollars. Le ministère de la Justice n'a encore reçu aucun document concernant son évaluation.

    Selon un porte-parole de la Dresdner Kleinwort Wasserstein, les résultats de l'évaluation seront communiqués au ministère de la Justice incessamment.

    Lire aussi:

    Le tribunal de Bruxelles lève le gel des actifs russes en Belgique, dont ceux de Sputnik
    Affaire Ioukos: les ex-actionnaires retirent la plainte contre la Russie en Belgique
    L'ordre de saisie des actifs de Gazprom en Angleterre et au pays de Galles annulé
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik