Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Seule la consolidation des efforts de la Russie et de l'Ukraine est en mesure de protéger leurs intérêts sur les marchés internationaux

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 3 novembre - RIA-Novosti. La consolidation des efforts de la Russie et de l'Ukraine dans les branches économiques clefs garantira la défense des intérêts des deux pays sur les marchés internationaux, a déclaré le président du Comité parlementaire pour les affaires de la CEI et les liens avec les compatriotes Andreï Kokochine.

    "Pour garantir leurs intérêts communs sur les marchés internationaux, la Russie et l'Ukraine doivent consolider leurs efforts dans plusieurs secteurs économiques et industriels, notamment dans la construction aérospatiale, l'acier et les laminés, ainsi que dans la construction de navires et de machines-outils", a indiqué le parlementaire russe.

    "Si cela n'est pas fait dans un an et demi ou deux ans, la plupart de ces secteurs en Ukraine seront écrasés par les concurrents venus d'Est et d'Ouest et les producteurs russes verront le contexte concurrentiel se dégrader notablement pour eux", a fait observer Andreï Kokochine.

    Aussi bien en Russie qu'en Ukraine, les problèmes de restructuration, notamment dans l'industrie aéronautique et des fusées spatiales, ainsi que dans la science, restent en suspens, a-t-il rappelé.

    "Mais la mise sur pied d'une coopération moderne entre les industriels russes et ukrainiens ne doit pas être reportée jusqu'à l'achèvement de la restructuration, disons, de la construction aéronautique en Russie et en Ukraine. Car, comme le montre l'expérience mondiale, ces processus pourraient se développer parallèlement", a déclaré le député russe.

    Selon Andreï Kokochine, l'un des exemples d'une pareille coopération pourrait être le consortium ouest-européen EADS dont le noyau est constitué par des entreprises aérospatiales françaises et allemandes.

    "La récente déclaration du ministre allemand de l'Economie Wolfgang Clement et de son collègue français Nicolas Sarkozy, selon laquelle Berlin et Paris projettent de mettre en place une société analogue à EADS, celle qui contrôlera pratiquementtous les chantiers navals de l'Union européenne produisant des navires de guerre, doit constituer un avertissement redoutable pour les constructeurs de navires russes et ukrainiens", a souligné Andreï Kokochine.

    Les gouvernements des deux pays, de même que le secteur privé en Russie et en Ukraine, devront accorder une attention toute particulière à ce problème, estime le président du comité de la Douma.

    "Pour ce qui est du secteur de l'acier, la prochaine création du nouveau groupe géant par le millionnaire indien Lakshmi Mitall qui vit à Londres constitue un événement d'importance", a encore rappelé Andreï Kokochine.

    Lire aussi:

    Kiev assimile le pont de Kertch et le gazoduc Nord Stream 2 à des «armes»
    USA-Chine: les risques d’une «guerre de l’acier» augmentent
    L’Europe redoute une guerre de l’acier avec les USA à cause de la Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik