Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    "Standard & Poor's" a élevé les notes de RAO "EES Rossii"

    Economie
    URL courte
    0 202
    MOSCOU, 5 novembre - RIA-Novosti. L'agence de notation "Standard & Poor's" ("S&P") a annoncé l'élévation des notes à long terme de la compagnie RAO "EES Rossii" (Electricité de Russie) en les portant à "B+", lit-on dans le communique de "S&P" parvenu à RIA-Novosti.

    En même temps, "Standard & Poor's" a confirmé la note "ruA+" d'après l'échelle russe. Le pronostic est "stable".

    "L'élévation de la note reflète l'amélioration des indices financiers de RAO "EES", ainsi que l'amélioration graduelle des caractéristiques des marchés de l'électricité et de la chaleur dans le contexte de l'essor économique de la Russie", a déclaré Evgueni Korovine, analyste de "Standard & Poor's".

    Selon lui, "la décision de relever la cote reflète également le changement positif, bien que lent, du système de réglementation des tarifs qui devient plus transparent, le niveau des tarifs devient conforme à celui des dépenses".

    "Les récents retards de la mise en oeuvre de la réforme n'influent pas négativement sur la cote de crédit de RAO "EES", car le contrôle permanent de la compagnie sur les actifs et les circuits financiers du groupe est, selon "Standard & Poor's", un facteur positif", a fait remarquer Evgueni Korovine.

    Il a rappelé qu'au cours de la réforme du secteur électrique la majorité des actifs de RAO "EES" constitueront des compagnies concurrentes de production et d'écoulement d'énergie, ainsi que des compagnies monopolistes.

    Le communiqué de "S&P" indique que le risque principal pour RAO "EES" provient de l'incertitude des délais de la réorganisation, de la répartition des actifs et des engagements entre les compagnies qui seront créées, du rôle de la société mère après la réorganisation, ainsi que du niveau de la charge fiscale et de la capacité de RAO "EES" de rembourser les dettes après la réorganisation.

    "Au niveau actuel de la notation, ces risques sont équilibrés par la charge fiscale relativement basse du groupe par rapport au montant des actifs et des circuits financiers qui s'accroissent. Le haut niveau des disponibilités monétaires de la société mère est également favorable pour la note de crédit de RAO "EES", lit-on dans le communiqué.

    "S&P" espère que l'amélioration graduelle de la réglementation et le développement politique et économique de la Fédération de Russie auront des effets positifs sur la note de crédit de RAO "EES". En même temps, les risques principaux qui découlent de la réforme du secteur électrique se conserveront pendant deux voire trois ans.

    Selon Evgueni Korovine, "S&P" espère que l'attachement de RAO "EES" à la politique financière modérée et à la réduction de la charge fiscale atténuera les effets négatifs éventuels de la réforme sur les indices financiers de la société.

    "Nous ne nous attendons pas à l'acquisition de nouveaux actifs importants par la société mère RAO "EES" ou par ses filiales en recourant aux prêts qui pourraient conduire potentiellement à l'accroissement de la charge fiscale de la société après la réorganisation", a fait remarque l'analyste.

    Lire aussi:

    Le département d'État US compte réduire son budget de 10 Mds de dollars en cinq ans
    Brexit: les 60 mds EUR demandés à Londres pourraient coûter très cher à Bruxelles
    Pourquoi Trump se trompe en analysant l'économie sous le seul prisme du marché
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik