Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Vladimir Poutine: les problèmes du secteur du logement demandent une solution rapide

    Economie
    URL courte
    0 2 0 0
    MOSCOU, 5 novembre - RIA Novosti. Le président russe Vladimir Poutine exige que le gouvernement coopère activement avec les parlementaires dans le développement du secteur du logement.

    Le ministre russe de l'Industrie et de l'énergie Victor Khristenko a informé vendredi le chef de l'État des mesures gouvernementales en ce sens.

    "L'objectif principal est d'adopter rapidement tous les actes normatifs et de créer des conditions économiques normales dans le secteur du logement", a indiqué le ministre. Il a formulé quatre missions à remplir.

    Premièrement, il faut créer des conditions normales pour les acheteurs. "Le nombre des coopératives d'HLM et d'associations de propriétaires a triplé en trois ans, mais il ne représente que 0,45% des logements en Russie". Il faut modifier la législation en matière de l'urbanisme et de l'habitat pour remédier à la situation.

    Deuxièmement, il importe de former un environnement économique clair pour les fournisseurs des services. Le gouvernement a élaboré quatre projets de loi dont deux sont déjà examinés par la Douma (chambre basse du parlement russe).

    Troisièmement, il s'agit de la répartition des compétences entre les niveaux du pouvoir. La Russie a déjà adopté une série de projets de loi appropriés, le gouvernement doit achever le travail sur les actes réglementaires concernant notamment le partage des engagements financiers entre les niveaux du pouvoir.

    Quatrièmement, il faut mettre en place un système de soutien fédéral pour créer un environnement normal dans le secteur du logement.

    Le gouvernement envisage de passer au régime de cofinancement.

    Une expérience appropriée a été lancée dans 19 régions russes il y a trois ans. "Ceux qui ont adopté une approche systémique, ont su régler les problèmes de la préparation à l'hiver et à réduire les frais financiers de 15% à 10%. Le budget fédéral doit soutenir de telles actions", de l'avis du ministre.

    Vladimir Poutine a, pour sa part, exigé que le gouvernement coopère avec les parlementaires.

    "C'est très important, les députés doivent participent activement à ces efforts et le travail doit être bien coordonné", a-t-il indiqué. La période de trois ans est suffisante pour l'expérience qui se déroule dans 19 régions. "Il faut faire des conclusions et prendre une décision définitive", a résumé le chef de l'État.

    Lire aussi:

    Sanctions antirusses: Moscou doit préparer une riposte «douloureuse»
    Si Trump adopte de nouvelles sanctions antirusses, des contre-mesures sont déjà prêtes
    « Les sanctions contre la Russie seront levées prochainement », selon un sénateur italien
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik