Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Requête parlementaire sur le bien-fondé économique de la construction d'un pont à travers le fleuve l'Amour

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 10 novembre - RIA Novosti. La Douma d'Etat (Chambre basse du Parlement russe) s'est adressée au Premier ministre de la Fédération de Russie, Mikhaïl Fradkov, en lui demandant notamment de procéder à l'évaluation du bien-fondé économique de la construction d'un pont à travers le fleuve l'Amour au niveau de Blagovechtchensk (Extrême-Orient russe) et de Heihe (République populaire de Chine).

    335 députés à la Chambre basse du Parlement russe ont voté pour une telle requête parlementaire alors que 226 voix auraient déjà suffi pour qu'une décision appropriée soit adoptée. Deux élus du peuple ont voté "contre".

    Rappelons qu'un accord intergouvernemental sur la construction d'un tel pont avait été signé entre la Fédération de Russie et la République populaire de Chine (RPC) en 1995.

    A l'avis de plusieurs experts russes, la construction d'un tel pont peut bien contribuer à la formation, en Extrême-Orient de la Russie, d'un corridor de transport eurasiatique supplémentaire qui soit stratégiquement très avantageux pour l'Etat russe et qui débouche sur le Transsibérien et la route automobile "Amour", lit-on en substance dans la requête parlementaire en question.

    Le futur pont sera adapté tant au passage automobile qu'à celui de chemin de fer.

    Selon les députés, plusieurs variantes du financement de la construction de ce pont sont actuellement à l'étude, bien que toutes ses variantes émanent de la partie chinoise. Dans ces conditions, les parlementaires russes craignent que le futur pont ne se retrouve en propriété des investisseurs chinois. Dans une telle éventualité, les compagnies chinoises pourraient bien monopoliser le marché local des transports internationaux, ce qui ne correspond pas du tout aux intérêts économiques de la région du fleuve Amour ni à ceux, d'ailleurs, de l'Extrême-Orient russe dans son ensemble.

    Aussi, les parlementaires russes demandent-ils au chef du gouvernement fédéral de garantir que le futur point appartienne à l'Etat et d'adopter également des mesures qui s'imposent pour que les intérêts russes soient respectés au cours de l'exploitation de ce pont.

    Lire aussi:

    La construction du pont sur le détroit de Kertch en Crimée
    Le montage d’une arche ferroviaire sur le pont de la Crimée va bon train (Vidéo)
    L’arche ferroviaire du pont de la Crimée montée sur ses supports (Vidéo)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik