Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    La Stratégie énergétique de la Russie exige de mettre en valeur le plateau continental des mers arctiques

    Economie
    URL courte
    0 101
    MOURMANSK, 17 novembre - RIA-Novosti. Sans mettre en valeur le plateau continental des mers arctiques, il sera impossible de réaliser les objectifs de la Stratégie énergétique de la Russie adoptée en avril 2003, a déclaré le directeur général du Centre de recherche d'Océanologie Valeri Kaminski, prenant la parole à la conférence internationale "Le pétrole et le gaz du plateau arctique 2004" à Mourmansk (Nord).

    "Le plateau continental des mers arctiques représente une réserve importante et, jusqu'à ces derniers temps, pratiquement inexploitée par l'industrie russe du pétrole et du gaz. Il est impossible de parvenir aux objectifs assignés par la Stratégie énergétique de la Russie jusqu'en 2020 sans le mettre en valeur", a indiqué l'océanologie russe.

    Selon des estimations, le potentiel global des ressources d'hydrocarbures recelé dans la partie russe du plateau arctique constitue près de 100 milliards de tonnes.

    "Même si on évalue ce potentiel à 60 milliards de tonnes, son équivalent en argent pourrait constituer pour la Russie jusqu'à 60.000 milliards de dollars, c'est un potentiel colossal pour notre pays", a déclaré Valeri Kaminski. Par ailleurs, grâce aux infrastructures développées des régions situées au-delà du Cercle polaire et à la Voie maritime du Nord, ces gisements sont accessibles. Alors que la mise en valeur des gisements de Sibérie orientale et d'Extrême-Orient demandera des investissements de loin plus considérables, a fait observer le directeur général de l'Institut d'Océanologie.

    Conformément à la Stratégie énergétique de la Russie, il est prévu, d'ici à 2020, de produire sur le plateau continental des mers arctiques russes jusqu'à 25% du pétrole et un tiers du gaz du pays.

    Selon Valeri Kaminski, le premier gisement exploité du plateau continental arctique sera Prirazlomnoïé qui a été découvert en 1989 sur le plateau de la mer de Barents.

    "Actuellement, les usines de constructions mécaniques Sevmash créent une plate-forme résistante aux banquises, destinée à mener des travaux de forage, ainsi qu'à produire, à stocker provisoirement et à transvaser du pétrole. Sa mise en service est projetée pour fin 2005", a encore annoncé l'océanologue.

    La conférence internationale "Le pétrole et le gaz du Plateau arctique " se tient à Mourmansk pour la deuxième fois. 90 entreprises de production d'hydrocarbures de dix pays du monde y sont représentées.

    L'objectif du forum consiste à consolider les efforts des entreprises de prospection géologique dans la poursuite des études du plateau arctique et à mener la préparation de l'infrastructure pour la mise en valeur des gisements maritimes de pétrole et de gaz.

    La première conférence énergétique s'était déroulée à Mourmansk en 2002.

    Lire aussi:

    Une société russe découvre le plus grand gisement de pétrole d’Arctique de l’Est
    L'extraction de pétrole russe bientôt interdite aux Américains?
    Gazprom étudie les perspectives de travaux sur le plateau continental libanais
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik