Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    MOSCOU, 24 novembre - RIA Novosti. A l'heure actuelle, la participation de l'Etat au secteur commercial a un impact négatif sur la concurrence et le développement des petites et moyennes entreprises, a déclaré mercredi le directeur du Service fédéral antimonopole (FAS) de Russie, Igor Artémiev, à la réunion du conseil pour la compétitivité et l'entreprise près le gouvernement.

    Economie
    URL courte
    0 9 0 0
    Selon Igor Artémiev, les gouverneurs et les collectivités locales fondent souvent de nombreuses compagnies qui bénéficient d'une quantité impressionnante d'avantages appréciables. Ces agissements, liés notamment à l'absence d'appels d'offres dans les régions, engendrent des phénomènes de concurrence déloyale, a dit le chef du FAS.

    Igor Artémiev a fait remarquer que l'Etat devait maintenant se retirer du secteur du commerce. Pour le FAS, ce retrait est parfaitement possible à condition d'apporter les amendements appropriés à la législation sur l'organisation du pouvoir exécutif, représentatif et législatif dans les entités de la Fédération de Russie, ainsi qu'à la législation sur l'organisation des collectivités locales.

    Le directeur du Service antimonopole estime que c'est une démarche clé dans le cadre de la mise en oeuvre de la réforme administrative.

    Par ailleurs, Igor Artémiev a également formulé une série de propositions élaborées par son département et destinées à rehausser la compétitivité des petites entreprises en Russie.

    Le Service antimonopole envisage notamment de créer un pool d'entreprises familiales au sein desquelles ne travailleraient que les membres de la famille. En outre, ces entreprises ne seraient pas autorisées à exercer une activité commerciale, notamment à s'impliquer dans le commerce des marchandises soumises à l'accise et ou dans les échanges économiques extérieurs. Ces entreprises seront des prestataires de services, par exemple dans la sphère de la confection ou de la cordonnerie. En outre, a précisé Igor Artémiev, elles pourront acquérir une patente et elles auront la possibilité de virer une part de leurs recettes à la Caisse de retraites de Russie en vue de l'attribution de pensions aux entrepreneurs concernés.

    Igor Artémiev estime également indispensable de finaliser la question de la mise en valeur des capacités de production et des terrains situés sur les territoires des grosses entreprises et inutilisés par ces dernières. En ce qui concerne les monopoles naturels, le gouvernement doit élaborer à leur intention des directives les invitant à mettre en place un système de signature de contrats concernant les commandes des petites entreprises.

    Lire aussi:

    Google sera obligé de lever ses sanctions contre la Crimée
    Annulation de 300 M EUR aux collectivités: cap sur des économies substantielles?
    Le monarque républicain est-il nu ?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik