Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Alexeï Koudrine : cette année, l'inflation dépassera la barre des 10%

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 25 novembre - RIA-Novosti. "De toute évidence, l'inflation sortira en 2004 de la limite préconisée par le gouvernement", a indiqué le ministre russe des Finances Alexeï Koudrine à la réunion du cabinet des ministres.

    Le ministère du Développement économique et du Commerce avait misé sur une inflation de 10% en 2004.

    Selon le ministre, la hausse sur le marché des céréales et de l'essence était prévue, mais pas l'augmentation des prix de la viande de 1 à 2%.

    Les mesures visant à réduire la base de l'inflation ont déjà été prises et cela produira un effet positif en 2005, a déclaré Alexeï Koudrine.

    Alexeï Koudrine estime que l'an prochain l'inflation ne dépassera pas les 8,5%.

    Selon le ministre russe des Finances, les objectifs visant à ramener l'inflation à 3-4% vers 2008 "sont plus qu'indispensables". Cela dit, on ne peut ralentir l'inflation et simultanément utiliser les moyens provenant du Fonds de stabilisation.

    La hausse du cours effectif du rouble en 2004 est projetée à hauteur de 7% et à ce jour il constitue moins de 5%, a dit Alexeï Koudrine.

    "C'est une bonne réserve qui profite à l'économie", a-t-il souligné.

    Le ministre a par ailleurs annoncé que cette dynamique du renforcement du rouble était une surprise et s'explique par l'affaiblissement du dollar par rapport à l'euro. La Banque centrale a corrigé sa politique monétaire et cet ajustement crée une bonne base pour l'année prochaine, a dit le ministre.

    Il s'avère, a poursuivi Alexeï Koudrine, que l'expatriation de capitaux a joué elle aussi un rôle positif pour les indices macro-économiques. "Elle a amorti la situation dans la balance des paiements et n'a pas provoqué de renforcement du rouble", a expliqué le ministre des Finances.

    "Bien que le reflux de capitaux, phénomène négatif en soi, ait pris des dimensions plus notables que nous ne le projetions, il a aussi joué en faveur des indices macro-économiques", a encore fait observer Alexeï Koudrine.

    Lire aussi:

    L'inflation russe atteint son minimum pour la période postsoviétique
    Medvedev: l'inflation en Russie est à un «niveau historiquement bas»
    Vers la stabilité du rouble en 2018-2020?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik