Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Un sénateur russe espère que Bagdad prendra des "mesures amicales" à l'égard de Moscou après l'annulation d'une partie de la dette irakienne

    Economie
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 6 décembre - RIA Novosti. Le président du comité du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe) pour les affaires internationales Mikhaïl Marguélov espère que Bagdad après l'annulation d'une partie de la dette irakienne.

    "Moscou a toujours mené une politique cohérente vis-à-vis de Bagdad pour rétablir la paix et les relations amicales", a noté lundi M.Marguélov.

    "Nous avons été à l'origine de la conférence internationale de Charm el-Cheikh. Qui plus est, la Russie a consenti à annuler 80% de la dette irakienne, pour ne mentionner que la décision la plus importante appelée à renforcer les liens avec l'Irak", a-t-il ajouté.

    Les Russes aident l'Irak à former les enseignants, les médecins et les spécialistes du secteur pétrolier.

    "Certes, la république n'est pas en bon état, mais Bagdad devrait aussi prendre des mesures amicales à l'égard de Moscou".

    La Russie a des intérêts économiques importants en Irak. Plusieurs sociétés pétrolières et autres souhaitent poursuivre la réalisation des contrats signés par le gouvernement irakien précédent.

    Le sénateur a espéré que la visite de travail du Premier ministre Iyad Allaoui en Russie poussera l'Irak à reconnaître les contrats russo-irakiens, notamment celui de West Qurna-2, et à commencer leur réalisation.

    La Russie doit consolider les relations amicales avec l'Irak, mais les concessions unilatérales ne sont pas l'unique moyen de le faire. Il faut chercher à nouer un partenariat politique et économique mutuellement avantageux, à son avis.

    Ce lundi, le Premier ministre irakien entame sa visite de travail en Russie.

    Lire aussi:

    Moscou prône la voie pacifique dans toutes les questions entre Bagdad et les Kurdes
    Référendum au Kurdistan irakien: qu’en pense Moscou?
    L’Irak veut voir les entreprises russes participer à la reconstruction du pays
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik