Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Gazprom russe et Botas turque ont défini les perspectives de coopération

    Economie
    URL courte
    0 13 0 0
    MOSCOU, 6 décembre - RIA-Novosti. Le président du conseil d'administration de Gazprom, Alexeï Miller, et le directeur général de la société turque Botas responsable du transport des hydrocarbures par pipelines, Mehmet Bilgic, ont signé un mémorandum de coopération. C'est ce qu'indique le communiqué de presse du géant gazier russe parvenu lundi à l'agence RIA-Novosti.

    Conformément au document, Gazprom étudiera la possibilité d'effectuer des livraisons de gaz en Turquie directement ou par le biais de ses filiales, jusqu'au consommateur final.

    Botas accordera à Gazprom une assistance en vue de sa participation aux projets de gazéification, de distribution de gaz et de création d'ouvrages gaziers en Turquie. Il est prévu d'investir dans ces projets une part des revenus provenant des livraisons de gaz russe en Turquie.

    Le mémorandum accorde une place à part à l'amélioration de la fiabilité et de la sécurité des livraisons de gaz russe, en particulier en période de la pointe de charge. Dans cet objectif, Gazprom et Botas évalueront les possibilités d'augmenter conjointement les capacités des stockages souterrains de gaz en Turquie. En tant que projet éventuel, les parties examineront la construction d'un dépôt dans les environs du lac Salé.

    Les deux sociétés ont convenu d'étudier les projets conjoints d'organisation de transit de gaz via le territoire turc vers les marchés des pays tiers qui ne reçoivent pas encore de gaz russe, avant tout des pays du sud.

    Alexeï Miller et Mehmet Bilgic ont été unanimes à dire que les processus de libération du marché gazier en Turquie créent des conditions supplémentaires au développement de nouvelles formes de coopération.

    La coopération russo-turque dans l'industrie gazière a commencé en 1984, lorsque les gouvernements de la République de Turquie et de l'URSS ont signé un Accord sur les livraisons de gaz naturel en Turquie. Dès le début des livraisons, en 1987, et jusqu'à 2003, la Russie a exporté en Turquie quelque 105,8 milliards de mètres cubes de gaz naturel. La fourniture s'effectuait par deux canaux : "Gazoduc transbalkanique" et gazoduc baptisé "Flux bleu".

    Le "Flux bleu" constitue un complément au couloir déjà existant qui relie la Russie à la Turquie via l'Ukraine, la Moldavie, la Roumanie et la Bulgarie. Les livraisons de gaz par le "Flux bleu" augmente considérablement la sécurité de la fourniture de gaz en Turquie et crée des prémisses supplémentaires au développement du marché gazier et de l'infrastructure gazière dans ce pays. En 2003, le volume des livraisons de gaz russe par le "Flux bleu" s'est chiffré à 1,3 milliard de mètres cubes. En 2004, il est prévu d'augmenter ce indice de presque 2 milliards de mètres cubes.

    Lire aussi:

    La Russie et l’Inde pourraient lancer un projet gazier d’envergure
    Les livraisons de gaz russe à la Turquie ont augmenté d'un quart en 2017
    Le Turkish Stream permettra à la Russie d’augmenter ses exportations gazières à la Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik