Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    "Rosneft" ne suffira pas au gouvernement pour avoir le bloc de contrôle de "Gazprom"

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 7 décembre - RIA Novosti. La banque Dresdner Kleinwort Wasserstein (DrKW) n'a évalué "Rosneft" qu'à 6 à 7,5 % des actions de "Gazprom", alors que le gouvernement espérait échanger cette compagnie d'Etat contre 10,7 % des actions du géant monopoliste du gaz.

    Selon les renseignements dont dispose le quotidien "Vedomosti", les résultats préalables de l'évaluation présentés lundi par la banque DrKW à "Gazprom" sont de 5 à 6 milliards de dollars. Des sources proches de "Gazprom" ont confirmé ce diapason de l'évaluation. De plus, elles affirment que c'est bien inférieur au coût, selon la version de DrKW, de 10,7 % des actions du géant gazier.

    La banque DrKW et "Gazprom" ont refusé de donner des commentaires. Une source de l'administration présidentielle a fait savoir que l'Etat n'était pas satisfait des résultats préalables de l'évaluation, car celle-ci ne permet pas de recevoir pour "Rosneft" les actions de "Gazprom" nécessaires pour détenir le bloc de contrôle.

    Deux autres compagnies - "2K Audit - Delovye konsultatsii" et "Morgan Stanley" - chargées par le gouvernement de la Fédération de Russie d'évaluer la fusion entre "Gazprom" et "Rosneft" n'ont pas encore fait connaître leurs avis. Une source proche d'un des appréciateurs a déclaré que son évaluation serait supérieure à celle donnée par la banque DrKW. On estime que les compagnies "2K Audit - Delovye konsoultatsii" et Morgan Stanley annonceront leurs avis avant la fin de cette semaine.

    De l'avis des experts, si "Rosneft" est tout de même évaluée à une somme inférieure à celle des 10,7 % des actions de "Gazprom", le gouvernement pourra lui transmettre un actif supplémentaire pour obtenir le bloc de contrôle du géant monopoliste du gaz. Selon les suppositions émises, en plus de "Rosneft", "Zaroubejneft" peut être transmis à "Gazprom".

    Dans le cadre de la transaction entre le gouvernement et le monopole du gaz, les actifs de "Rosneft" feront transmis à "Gazprom", par conséquent, 50 % plus une action de "Gazprom" appartiendront à l'Etat et "Rosneft" fera partie de "Gazprom". Il est prévu d'échanger 100 % des actions de "Rosneft" contre 10,7 % des actions de "Gazprom".

    Lire aussi:

    Gerhard Schröder pourrait présider le conseil d'administration de Rosneft
    La Russie et l’Inde pourraient lancer un projet gazier d’envergure
    Schröder chez Rosneft: Merkel en colère
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik