Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Le groupe financier japonais SOF étudie le potentiel des ports de Sakhaline

    Economie
    URL courte
    0 2 0 0
    IOUJNO-SAKHALINSK, 10 décembre. /De notre correspondant Piotr Tsyrendorjiev/. Une délégation du groupe financier japonais SOF étudie le potentiel des ports commerciaux maritimes de Sakhaline en vue de la réalisation d'importants projets pétrogazier internationaux, a annoncé ce vendredi à RIA Novosti le service de presse du comité régional des relations internationales, économiques extérieures et interrégionales.

    Les spécialistes japonais étudient aussi la possibilité d'utiliser les ports de l'île comme points de transit sur la Voie maritime du Nord, la plus courte voie navigable entre l'Asie du Nord-Est et les pays d'Europe.

    Le groupe financier SOF dont le chiffre d'affaires a dépassé 41 milliards de jens (plus de 400 millions de dollars) l'année dernière a été créé auprès de la Fondation japonaise (Nihon Zaidan) en 1975 avec pour mission d'assurer la sécurité de la navigation en mer et des constructions navales.

    La délégation a visité le port de Kholmsk et le chantier de construction de la plus grande usine de liquéfaction de gaz naturel du monde à Prigorodnoïé, un village situé au bord du golfe Aniwa dont les eaux ne se couvrent jamais de glace.

    Elle doit se rendre aussi dans le nord-est de l'île où le projet pétrogazier Sakhaline-2 est en cours de réalisation sur le plateau continental. Les spécialistes japonais seront reçus sur la plate-forme Molikpak d'où le pétrole est chargé dans des pétroliers à destination du Japon, a expliqué le service de presse régional.

    Lire aussi:

    La Russie propose au Japon de construire un pont entre Sakhaline et Hokkaïdo
    Une mission d’affaires japonaise visite les Kouriles pour la première fois
    Des adeptes de Daech qui préparaient un attentat arrêtés dans l’Extrême-Orient russe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik