Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Vladimir Poutine et Jose Luis Zapatero évoquent les perspectives des contacts économiques

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 10 décembre - RIA Novosti. Lors d'une conférence de presse à l'issue de sa rencontre avec le premier ministre espagnol Jose Luis Zapatero, le président russe Vladimir Poutine a espéré que l'accord russo-espagnol sur la protection des investissements serait finalisé dans l'immédiat.

    "Très prochainement, des mesures seront déployées pour que la commission intergouvernementale finalise l'accord sur la protection des investissements", a pour sa part indiqué Jose Luis Zapatero.

    À son avis, après l'adhésion de la Russie à l'Organisation mondiale du commerce (OMC), il n'y aura pas d'obstacles pour la conclusion de cet accord.

    Pour le président russe, la Russie et l'Espagne ont de bonnes perspectives de coopération dans toute une série de secteurs, notamment la construction des infrastructures d'énergie.

    "Nous considérons comme volets prometteurs le bâtiment, les infrastructures, les transports ferroviaires, la construction d'autoroutes, l'électricité, le pétrole, le gaz et les investissements", a déclaré Vladimir Poutine.

    Jose Luis Zapatero a souligné que son gouvernement et plusieurs compagnies espagnoles étaient intéressés à multiplier les investissements dans l'énergie, le bâtiment, les infrastructures ferroviaires et le tourisme.

    "Je réaffirme une nouvelle fois la volonté de notre gouvernement de développer des liens intenses et profonds avec la Russie", a indiqué Jose Luis Zapatero.

    Le premier ministre espagnol a espéré que tous les dossiers économiques examinés lors de cette rencontre seraient concrétisés lors de la visite d'État en Espagne de Vladimir Poutine en 2005.

    Lire aussi:

    «Ingérence russe» en Catalogne? Moscou met les points sur les i
    La Russie investira 22 mds USD dans la construction de la centrale turque d’Akkuyu
    L'humanité découvrirait le secret de la vie éternelle d'ici à 30 ans
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik