Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Les migrants aideront la Russie à faire face au vieillissement démographique de la nation

    Economie
    URL courte
    0 2010
    MOSCOU, 14 décembre - RIA Novosti. L'afflux des migrants en Russie peut bien y refréner le processus de vieillissement démographique, lit-on en substance dans le projet de programme à moyen terme de développement de la Fédération de Russie, document publié, ce mardi, sur le sit du ministère du Développement économique et du Commerce (MDEC) de la Fédération de Russie.

    "L'afflux des migrants peut refréner dans une certaine mesure le processus de vieillissement démographique en Russie", est-il indiqué dans ledit rapport du ministère russe du Développement économique et du Commerce.

    En l'absence de migration, même à condition que le taux de natalité augmente en Fédération de Russie, la population du pays ne manquerait pas de diminuer, d'ici 2025, d'au moins 20 millions de personnes pour ne constituer vers 2050 que 100 millions d'habitants tout au plus, estiment les experts du ministère fédéral du Développement économique et du Commerce.

    A la suite du vieillissement démographique, la part des personnes de plus de 60 ans d'âge augmentera de 18% en 2 000 à 26% en 2025, poursuit le rapport. "Ce changement des rapports quantitatifs entre génération en faveur des personnes âgées exercera un impact puissant sur l'état du marché de la main-d'œuvre, le système de sécurité sociale et de santé publique, sur le développement économique dans son ensemble", constatent les experts du MDEC.

    Dans ces conditions, la Russie a besoin de la bonne politique en matière de migrations, est-il indiqué dans le document du ministère du Développement économique et du Commerce. Le MDEC intervient pour une simplification des procédures de mobilisation et d'usage de la main-d'œuvre étagère, pour l'abandon du systèmes de quotas aux invitations à délivrer à des citoyens étrangers pour entrer et travailler en Fédération de Russie.

    Il est nécessaire d'élaborer des programmes finalisés, tant au niveau de l'Etat qu'à celui des régions, programmes d'immigration permanente et d'installations d'immigrés, ainsi que la législation sur l'immigration qui déterminent les règles du déménagement et de l'intégration des immigrés dans la société russe. Dans le même temps, le ministère du Développement économique et du Commerce de la Fédération de Russie insiste sur la nécessité de mettre au point des mesures efficaces pour réprimer les migrations clandestines.

    Toujours est-il que les pays-membres de la Communauté des Etats indépendants (CEI) resteront dans une perspective à moyen terme l'essentielle ressource de migration pour la Russie, fait la conclusion le MDEC.

    Lire aussi:

    Une personne âgée européenne sur cinq serait handicapée d’ici 2047
    Sous Trump, le nombre d’immigrants aux États-Unis atteint un niveau record
    Macron a-t-il eu raison de dénoncer la démographie africaine?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik