Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Le bilan de la construction de l'oléoduc BTC sera dressé à Londres

    Economie
    URL courte
    0 3 0 0
    BAKOU, 15 décembre - de notre correspondant Gueraï Dadachev. Mercredi, une nouvelle réunion du Conseil des directeurs de la société assurant la construction de l'oléoduc Bakou-Tbilissi-Ceyhan (BTC), présentée en son temps à l'opinion publique mondiale comme le "projet du siècle", aura lieu à Londres.

    C'est ce qu'a fait savoir Mme Tamam Bayatli, responsable de la communication de BP à Bakou. BP est l'opérateur du projet en Azerbaïdjan.

    Selon la porte-parole de BP, la réunion portera sur les travaux de construction en cours et dressera le bilan de l'année 2004.

    Les tuyaux ont déjà été posés et soudés sur le tronçon azerbaïdjanais du pipeline, les travaux se poursuivant en Géorgie et en Turquie.

    La mise en exploitation de l'oléoduc BTC est prévue pour le premier semestre de 2005, le transport de pétrole devant commencer dans le second semestre de 2005. Son débit sera de 50 millions de tonnes de pétrole par an (un million de barils par jour).

    Le projet d'oléoduc Bakou-Tbilissi-Ceyhan, long de 1768 kilomètres (433 kilomètres sur le territoire azerbaïdjanais, 249 kilomètres en Géorgie et 1076 kilomètres en Turquie), est évalué, après son récent renchérissement, à 3,72 milliards de dollars, dont 2,95 milliards représentent le coût de la construction, le reste de la somme reflétant le renchérissement du projet et le paiement des intérêts de crédit.

    A l'heure actuelle, la mise en oeuvre du projet a déjà coûté plus de 3 milliards de dollars.

    Le projet BTC réunit les sociétés BP (30,1%), Société nationale pétrolière de la République d'Azerbaïdjan (25%), Unocal (8,9%), Statoil (8,71%), TPAO (6,53%), ENI (5%), Itochu (3,4%), ConocoPhillips (2,5%), INPEX (2,5%), Total (5%) et Amerada Hess (2,36%).

    Lire aussi:

    Explosions dans un dépôt d'armes en Azerbaïdjan, des blessés
    Pilonnages de localités dans le Haut-Karabagh, deux civils tués et plusieurs blessés
    La Chine a importé 100 M t de pétrole russe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik