Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Le ministre russe de l'Economie estime possible d'achever le processus de privatisations en Russie en trois ans

    Economie
    URL courte
    0 0 01
    MOSCOU, 16 décembre - RIA Novosti. Le ministre russe du Développement économique et du Commerce (MERT), Guerman Gref, estime possible d'achever le processus de privatisations en Russie en trois ans, sous réserve que toutes les structures concernées fassent preuve de la "volonté politique" appropriée.

    "Les mécanismes de privatisation ne manquent pas. En trois ans, notre système pourra traiter l'ensemble du patrimoine devant être privatisé", a dit le ministre lors de la discussion avec les représentants des deux chambres du parlement du projet de programme à moyen terme de développement socio-économique de la Fédération de Russie.

    "La question qui se pose est de savoir si toutes les structures d'Etat concernées auront suffisamment de volonté politique pour lancer ce processus, sans discuter au coup par coup de l'opportunité de privatiser telle ou telle entreprise", a ajouté le ministre.

    Guerman Gref s'est déclaré favorable à la libéralisation de la législation du travail, qui, sous sa forme actuelle, complique les procédures d'embauche et de licenciement des travailleurs, a précisé le ministre.

    La loi antérieurement en vigueur autorisait les employeurs à réduire les effectifs en cas de réorganisation des entreprises, a poursuivi le ministre. "Les dispositions actuelles obligent les employeurs à embaucher tous les travailleurs dans les entreprises réorganisées".

    "Ces dispositions sont au plus haut point contraignantes", a fait remarquer Guerman Gref. - Elles freinent considérablement les processus de restructuration et d'assainissement de nombreuses branches".

    Le ministre de l'Economie a également mis en relief la nécessité de créer des zones économiques spéciales, avant tout des technopoles destinées à la mise en place d'une économie innovante.

    "Nous ne disposons pas de système d'innovation en tant que tel", a dit le chef du MERT. "C'est un système qui permet de transformer les connaissances en marchandises", a expliqué le ministre. La Russie est dépourvue, selon lui, de système de financement et de marché de la demande appropriés.

    Il faut stimuler l'ensemble de l'économie, investir dans les projets innovants, a souligné le ministre. "Ceci requerra la création d'un système spécial d'imposition pour ces investissements", a conclu Guerman Gref.

    Lire aussi:

    Le bitcoin scindé en deux cryptomonnaies distinctes
    De l'impression 3D à l'aéronautique: ces secteurs où le génie russe est le plus sollicité
    En Chine, les robots mettent banquiers et spéculateurs au chômage
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik