Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    La Deutsche Bank met en garde Mechel contre la vente aux enchères de mercredi

    Economie
    URL courte
    0 211

    Le Fonds russe des biens fédéraux (TFFI) mettra mercredi en vente aux enchères 17,84% des actions du Combinat métallurgique de Magnitogorsk (MMK).

    Le Fonds russe des biens fédéraux (TFFI) mettra mercredi en vente aux enchères 17,84% des actions du Combinat métallurgique de Magnitogorsk (MMK).

    En 2003, cette entreprise a produit 11,5 millions de tonnes d'acier et 10,27 millions de tonnes de laminés.

    Le groupe d'aciéries Mechel (déjà possesseur de 17% des actions) est le principal prétendant à l'achat. Lundi les actionnaires de cette compagnie ont approuvé la somme maximale pouvant être octroyée pour la transaction, à savoir 2,15 milliards de dollars. Au demeurant, écrit "Kommersant", les choses ne se sont pas passées dans la plus grande sérénité: la Deutche Bank, qui représente les intérêts des possesseurs étrangers de 10% des actions de Mechel, a voté contre la participation aux enchères.

    Une source proche de la banque a indiqué que la Deutche Bank représentait les intérêts de onze actionnaires étrangers de Mechel. Selon elle, les investisseurs en portefeuille considèrent l'achat comme superflu, risqué et onéreux. Quoi qu'il en soit, l'assemblée a approuvé par 373.000 voix contre 41.600 la décision concernant la transaction avec RFFI.

    Le prix de départ du paquet d'actions publiques du combinat métallurgique de Magnitogorsk est de 790,15 millions de dollars. Trois prétendants sont en lice: Mechel, Management MMK (il contrôle 58 pour cent des actions du combinat) et le Combinat métallurgique de Novo-Lipetsk (NLMK).

    En dépit d'une série de négociations, les investisseurs potentiels ne sont pas parvenus à constituer une alliance. Aussi les enchères devraient être extrêmement serrées entre ces trois principaux concurrents auxquels s'ajouteront les actionnaires minoritaires de MMK ainsi que trois sociétés étrangères: la compagnie chypriote offshore Miroglior Holdings (enregistrée le 6 octobre par la représentation moscovite de la Company Express, vraisemblablement à l'occasion des enchères de mercredi), Littel Echo et Inter-Rail Transport Ltd, qui pourrait représenter des investisseurs canadiens et américains.

    Lire aussi:

    Ioukos: les ex-actionnaires renoncent aux actifs russes, la justice russe confirme
    Ukraine: un petit-déjeuner avec la vice-ministre de l'Intérieur adjugé pour 423.000 USD
    Une «tornade noire» sur le territoire d’une usine en Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik