Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Vladimir Poutine: la société énergétique chinoise CNPC peut avoir une participation dans Iouganskneftegaz

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    SCHLESWIG, 21 décembre - RIA Novosti. Le président russe Vladimir Poutine n'exclut pas que la société énergétique chinoise CNPC puisse avoir une participation dans l'ancienne filiale clé de Ioukos - Iouganskneftegaz, qui a été vendue aux enchères dimanche dernier pour récupérer la dette fiscale de Ioukos.

    Dans le même temps, le chef de l'État russe a annoncé que la Chine n'avait pas participé à la vente de Iouganskneftegaz.

    "Gazprom et CNPC ont signé un accord de coopération énergétique et nous n'excluons pas que CNPC participe à l'activité de cet actif", a indiqué M.Poutine au cours d'un point de presse à Schleswig.

    "A ce que je sache, la vente aux enchères s'est déroulée en stricte conformité avec la législation russe", a ajouté M.Poutine.

    La lutte contre le terrorisme international a occupé une place particulière lors des consultations russo-allemandes.

    "Les ministres russe et allemand des Affaires étrangères nous ont présenté un plan de mesures pratiques dans ce domaine", a annoncé le président russe.

    Les parties ont positivement apprécié les efforts du groupe de travail russo-allemand de haut niveau pour la sécurité mise en place à Ekaterinbourg en 2003.

    M.Poutine a rappelé que les leaders des deux pays avaient adopté une déclaration conjointe sur l'intensification de la lutte contre le terrorisme international le 9 septembre dernier, à la suite de l'attentat de Beslan.

    Le chancelier allemand Gerhard Schröder a, pour sa part, indiqué que les deux parties considéraient l'ingérence dans le déroulement des prochaines élections ukrainiennes comme inadmissible.

    "Il faut respecter les décisions du peuple de ce pays conformément aux lois locales en vigueur", a dit le chancelier.

    Vladimir Poutine n'est pas hostile à l'arrivée au pouvoir de Victor Iouchtchenko. "Je connais M.Iouchtchenko, il a été chef de gouvernement tout comme M.Ianoukovitch et nous avons coopéré avec lui". "Il fait partie de l'équipe de Léonid Koutchma tout comme M.Ianoukovitch. Je n'y vois aucun inconvénient", a déclaré M.Poutine à la question de savoir s'il considérait l'éventuelle victoire de M.Iouchtchenko comme sa défaite personnelle ou la défaite de la Russie.

    Le président russe a proposé de tenir les prochaines consultations russo-allemandes dans une ville de Sibérie. Il a souligné que les parties pourraient y discuter en priorité des questions énergétiques.

    "Nous avons convenu d'élargir la géographie de nos rencontres", a conclu M.Poutine.

    Lire aussi:

    Schröder à la tête de Rosneft: l’amitié avec Poutine ne serait pas la seule raison
    Au baromètre de la confiance internationale, Poutine bat Trump
    Déclarations de Gabriel sur son dîner avec Poutine: la moutarde monte au nez de Merkel
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik