Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Augmentation de la production industrielle en Russie

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 22 décembre - RIA Novosti. Au cours des onze premiers mois de l'année la production industrielle en Russie s'est accrue de 6,2 pour cent par rapport à la même période de l'année dernière.

    Ce chiffre figure dans un dossier que le ministère russe du Développement économique et du Commerce soumettra mercredi à l'examen du gouvernement. Celui-ci devrait se pencher sur le bilan préliminaire du développement économique et social de la Russie en 2004.

    La dynamique de la production industrielle, exception faite des composantes saisonnière et calendaire, a été caractérisée par une reprise de la croissance en octobre (0,5 pour cent) et en novembre (0,2 pour cent), après une stabilisation de la production dans le troisième trimestre.

    De l'avis du ministère, la reprise s'est opérée dans les branches travaillant essentiellement pour l'exportation (métallurgie, industries chimique et pétrochimique), et liées aussi au secteur des investissements (équipements technologiques).

    En janvier-novembre, la production agricole a progressé de 0,6 pour cent par rapport à la période analogue de 2003. Le ministère du Développement économique et du Commerce pense que sur l'ensemble de l'année 2004 la progression devrait être de 1 pour cent.

    En janvier-novembre les investissements dans le capital fixe ont augmenté de 11,1 pour cent mais ils devraient connaître un léger ralentissement en fin d'année (10,8 pour cent).

    La veille de la réunion, une source au sein du gouvernement a indiqué qu'en janvier-novembre en chiffres absolus les investissements dans le capital fixe avaient régressé jusqu'à 141 milliards de roubles par rapport aux 162,6 milliards de roubles injectés au cours des onze premiers mois de 2003.

    Selon la source, c'est là une retombée de la suppression de certains avantages accordés aux investisseurs en ce qui concerne les bénéfices. Le ministère estime que ces avantages devraient être rétablis et aussi qu'il fallait affiner la politique d'amortissement.

    Pour la source, la Russie est désormais un "créancier extérieur" du moment que ses réserves de change se sont accrues pour se chiffrer cette année à 117,4 milliards de dollars. Cette somme est supérieure au montant de la dette extérieure russe, nous sommes donc devenus un "créancier extérieur", a souligné la source.

    Lire aussi:

    La presse allemande s’étonne de la croissance effrontée de l’économie russe
    Top-10 des pays qui attirent le plus d'investissements directs à l'étranger
    Armes ou aliments: quelle exportation est la plus conséquente en Russie?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik