Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    "Gazpromneft" a été vendue avant la vente aux enchères de "Youganskneftegaz"

    Economie
    URL courte
    0 1 0 0
    MOSCOU, 22 décembre - RIA-Novosti. Comme on l'a appris mardi, un jour avant la vente aux enchères de "Youganskneftegaz" (principal actif d'extraction de la compagnie pétrolière IOUKOS), "Gazprom" a pris la décision de vendre sa filiale pétrolière "Gazpromneft" aux personnes non affiliées au monopole du gaz. Cela signifie que le schéma de fusion des actifs de "Gazprom" et de "Rosneft" au moyen de la création de "Gazpromneft" et de la jonction de "Youganskneftegaz" à celle-ci a été annulé au dernier moment.

    Selon le quotidien "Kommersant", cela a été fait, car "Gazprom" craignait les sanctions internationales: le fait est que la vente aux enchères de "Youganskneftegaz" a eu lieu en dépit de la décision prise par le tribunal de Houston qui avait introduit le moratoire de dix jours sur la vente des actifs de IOUKOS. A présent, les variantes de création d'une grande compagnie pétrolière contrôlée par l'Etat peuvent être tout à fait inattendues.

    Cependant, selon une source proche de "Gazprom", la vente de "Gazpromneft" par "Gazprom" a eu lieu le 16 décembre, bien que les documents portant sur cette transaction aient été officialisés hier. Cela veut dire que, bien que la transaction ait été officialisée post factum, "Gazpromneft" a participé à la vente aux enchères de "Youganskneftegaz" sans avoir de liens juridiques avec la compagnie mère et ayant de nouveaux actionnaires.

    "Gazpromneft" a été créée non pas pour participer à la vente aux enchères du 19 décembre, mais pour absorber "Rosneft" et échanger 10,74 % des actions de "Gazprom" contre 100 % des actions de "Rosneft". La vente de "Gazpromneft" met une croix sur la mise en oeuvre du schéma initial. Certes, après la victoire remportée aux enchères par la compagnie "BaïkalFinansGroup", la mise en oeuvre urgente de nouveaux schémas de formation d'une grande compagnie nationale pétrolière a commencé en Russie.

    Hier, "Gazprom" a annoncé la création d'une nouvelle direction de coordination des projets de "Gazprom" en Sibérie orientale et en Extrême-Orient russe pour l'extraction non seulement du gaz, mais aussi du pétrole, dont s'occupera "Gazpromneft", comme l'avait prévu "Gazprom".

    L'annulation du schéma de création de "Gazpromneft" fraiera le chemin pour les variantes les plus inattendues allant jusqu'à l'invention d'un nouveau schéma de libéralisation du marché des actions de "Gazprom", même jusqu'à la création de "Gazpromneft-2" sans "Gazprom".

    Lire aussi:

    Du gaz russe transitant par l’Ukraine redirigé vers l’Allemagne
    La Russie et l’Inde pourraient lancer un projet gazier d’envergure
    Les sanctions US n'empêcheront pas de réaliser le projet Nord Stream 2
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik