Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Les dix moments forts de l'économie russe en 2004

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 28 décembre - RIA Novosti. RIA Novosti présente les dix événements les plus marquants qui, selon les correspondants de l'agence, se sont produits dans l'économie russe en 2004.

    1. La vente aux enchères de 76,79 pour cent des actions de Iouganskneftegaz dans le cadre de la procédure d'exécution du redressement fiscal frappant la compagnie pétrolière Ioukos pour les années 2000-2001.

    2. La baisse du cours du dollar par rapport au rouble jusqu'au niveau de 2000 et la hausse du cours de l'euro par rapport au dollar de 1,26 à la fin de 2003 à 1,35 à la fin de 2004.

    3. La création du fonds de stabilisation qui, selon les prévisions du ministère russe des Finances, devrait à l'issue de l'année 2004 dépasser le niveau de base prévu de 500 milliards de roubles.

    4. L'adoption de la loi sur le remplacement des avantages par des compensations en espèces.

    5. La hausse sans précédent des prix du pétrole sur les marchés mondiaux - plus de 50 dollars le baril de brut - et la brusque augmentation des taxes à l'exportation frappant le pétrole (plus de 25 dollars le baril). La flambée du prix de l'essence sur le marché russe (plus de 30 pour cent en un an).

    6. La décision de ramener l'impôt social unique de 35,6 à 26 pour cent à partir de 2005 dans le cadre de la réforme fiscale.

    7. L'augmentation sensible des réserves de change de la Banque centrale de Russie, qui pour la première fois ont franchi le seuil des 100 milliards de dollars. A la fin de 2003, ces réserves se chiffraient à 77,8 milliards de dollars. Au 17 décembre 2004 elles se montaient à 119,8 milliards de dollars.

    8. L'attribution à la Russie du rating d'investissement par l'agence internationale de notation Fitch. (En 2003, l'agence Moody's l'avait déjà attribué à la Russie).

    9. La création d'un système de garantie des dépôts, qui au 22 décembre 2004 englobait 379 banques russes. En cas de faillite de ces établissements, les dépôts de leurs clients sont garantispar l'Etat à hauteur de 100.000 roubles.

    10. La vente aux enchères des derniers paquets d'actions publiques de Lukoïl (7,59 pour cent) et du Combinat métallurgique de Magnitogorsk (17,9 pour cent) dans le cadre du programme de privatisation pour 2004.

    Lire aussi:

    «Bonne nouvelle pour Poutine: la Russie va mieux que prévu»
    Riyad collecte 3,9 mds EUR par la vente d’«obligations islamiques»
    Pétrole: la Banque mondiale prévoit une hausse des prix en 2018
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik