Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    La Russie n'a plus de réclamations aux Pays-Bas sur les livraisons de fleurs, de légumes et de fruits (Gordeïev)

    Economie
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 28 juin - RIA-Novosti. Les deux pays, la Russie et les Pays-Bas n'ont plus de réclamations l'un contre l'autre sur les questions des livraisons de fleurs, de légumes et de fruits, a annoncé aux journalistes mardi le ministre russe de l'Agriculture Alexeï Gordeïev à l'issue des négociations avec son homologue néerlandais.

    "Notre compréhension mutuelle est totale", a-t-il indiqué, ajoutant que les services phytosanitaires des deux pays "fonctionnent de manière synchronisée".

    L'interdiction d'importer les fleurs en provenance des Pays-Bas avait été décrétée par la Russie en juin 2004, après la découverte dans des lots de produits importés d'un parasite agricole. Pour cette même raison, en décembre, il avait été interdit d'importer l'ensemble des produits végétaux en provenance des Pays-Bas.

    Les négociations qui ont suivi entre les deux pays ont permis de lever l'interdiction d'importer le tabac, les fleurs, le thé et le soja à partir du 15 février. A partir du 1er mars, tous les produits végétaux produits aux Pays-Bas passent par les postes de contrôle où travaillent des experts russes.

    En avril et en mai, les inspecteurs russes ont toutefois constaté des cas d'infraction aux règles de contrôle des produits.

    A ce jour, déclarent les ministres des deux pays, toutes les questions ont été levées.

    "Nous avons aussi parlé de la coopération dans le domaine des nouvelles technologies, de l'élevage porcin, de projets concrets de livraisons de pommes de terre de semence vers la Russie", a dit Alexeï Gordeïev.

    Le ministre néerlandais de l'Agriculture, Cornelius Pieter Veerman, s'est félicité pour sa part des résultats des négociations et a invité son homologue russe à prendre part à la conférence sur les problèmes de la culture des pommes de terre qui se déroulera aux Pays-Bas en septembre prochain. Les parties ont aussi convenu de mener un forum agricole annuel avec la participation du business des deux pays.

    Lire aussi:

    Moscou autorise l'importation de porcs en provenance de l'UE
    Trois ans d’embargo alimentaire: avantages, inconvénients et perspectives pour la Russie
    La Russie élargit la liste de l’embargo alimentaire
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik