Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Le PIB russe : +5,5% en 2005, +5,3% en 2006 (prévisions du FMI) - LEAD

    Economie
    URL courte
    0 0 0
    WASHINGTON, 21 septembre - Alexeï Berezine, RIA Novosti. La croissance du PIB russe sera de 5,5% en 2005 et de 5,3% en 2006, prédit le rapport semi-annuel du Fonds monétaire international (FMI) publié mercredi à Washington.

    Selon le FMI, le PIB russe s'est accru de 7,1% en 2004.

    Après une croissance rapide en 2003 et 2004, les rythmes de croissance réelle du PIB de la CEI (Communauté des Etats indépendants) se sont considérablement ralentis en 2005, indique le document.

    Cette tendance est particulièrement ressentie en Russie, elle est due en premier lieu aux changements politiques, à "l'affaire Ioukos" et aux taux d'impôt extrêmement élevés dans le secteur pétrolier (presque 90% du prix qui dépasse 25 dollars le baril), selon le FMI.

    Ces facteurs-là sont à l'origine du recul des investissements et de la décroissance de la production dans le secteur pétrolier russe, selon les experts du FMI.

    L'excédent du budget russe augmentera grâce à la flambée imprévue des prix du pétrole en 2005, notent les experts.

    Cette augmentation, estiment-ils, permet d'accélérer les réformes structurelles qui - mis à part les progrès de la réforme du secteur bancaire - sont restées au point mort.

    Les interventions permanentes de l'Etat russe dans le secteur privé constituent l'un des obstacles majeurs à la confiance en matière d'investissement dans le pays, y compris dans le secteur pétrolier, souligne le FMI.

    L'inflation en Russie, selon les analystes du Fonds, sera de 4% à 5% au-dessus de l'objectif de 8%, ce qui met en avant la nécessité pour la politique monétaire de se concentrer de manière décisive sur la désinflation.

    Voici les prévisions des experts du FMI quant à la croissance du PIB réel dans l'espace post-soviétique : Ukraine - +5,5% en 2005 et +5,4% en 2006 ; Kazakhstan - +8,8% et +7,7% respectivement ; Biélorussie - +7,1% et +4,0% ; Turkménistan - +9,6% et +6,5% ; Arménie - +8% et +6% ; Azerbaïdjan - +18,7% et +26,6% ; Géorgie - +7,5% et +4,5% ; Kirghizistan - +4% et +5,5% ; Moldavie - +6% et +5% ; Tadjikistan - +8% et +7% ; Ouzbékistan - +3,5% et +2,5%.

    Lire aussi:

    Le FMI prévoit une reprise économique en Russie dès cette année
    L'Onu prédit une croissance de l'économie russe
    L'UE admet que la Russie renoue avec la croissance
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik