Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Actualité économique du 8 février 2006

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    Voici un bref aperçu de l'actualité économique du 8 février 2006:

    * La Russie devrait augmenter sa production d'électricité nucléaire (Rosatom)

    MOSCOU - Le directeur de l'Agence russe de l'énergie atomique (Rosatom), Sergueï Kirienko, a estimé nécessaire d'augmenter à 25% d'ici 2030 la part des centrales nucléaires dans la production d'électricité nationale, contre 16% aujourd'hui, pour conjurer une éventuelle crise énergétique.

    La consommation d'électricité progresse en Russie à un rythme une fois et demie plus rapide qu'il n'a été prévu dans la stratégie énergétique nationale, a-t-il constaté.

    En outre, la Russie est prête à construire à travers le monde des centrales nucléaires pour une capacité globale de 60 GW, a-t-il dit.

    M. Kirienko a également appelé à la mise en place dans le nucléaire civil d'un "holding à intégration verticale" pareil à Gazprom, que l'on pourrait baptiser par analogie Atomprom.

    * Fitch Ratings notera les filiales de VTB

    MOSCOU - La banque russe Vneshtorgbank (VTB) a signé avec l'agence de notation internationale Fitch Ratings un contrat portant sur la notation de ses filiales.

    La notation Fitch est censée promouvoir les activités du groupe VTB sur les marchés financiers internationaux, notamment en élargissant la gamme et le volume des opérations bancaires, y compris dans le cadre des emprunts envisagés pour un montant de plus de 6 milliards de dollars.

    VTB est le numéro un du secteur financier russe en matière de mobilisation de fonds étrangers. Le volume des fonds non liés qu'il a attirés sur les marchés internationaux a dépassé 5 milliards de dollars.

    VTB a implanté des filiales en Grande-Bretagne, en France, en Suisse, en Allemagne, à Chypre, en Autriche, au Luxembourg, en Ukraine, en Géorgie et en Arménie ainsi que des représentations en Italie, en Chine, en Inde et en Biélorussie.

    * Le clivage entre riches et pauvres ne progresse plus en Russie

    MOSCOU - Le clivage entre les plus riches et les plus pauvres a cessé de se creuser en Russie, a annoncé mercredi le Service fédéral des statistiques d'État (Rosstat).

    Si les 10% des Russes les plus riches bénéficiaient en 2004 de 30% du revenu global de la population contre 2% des revenus pour les 10% des Russes les plus pauvres, en 2005 la proportion est de 29,7% contre 2%.

    De manière générale, les Russes ont dépensé 70,9% de leurs revenus pour acheter des biens et des services, contre 9,7% pour les cotisations obligatoires et 9,5% pour l'épargne.

    * Suspension de la production d'alcools forts en Russie

    MOSCOU - Le président de la Douma (chambre basse du parlement russe), Boris Gryzlov, a accusé mercredi le ministère des Finances d'avoir entravé la production d'alcools forts.

    Les producteurs d'alcools forts devaient adopter le 1er janvier 2006 une nouvelle vignette fiscale, mais celle-ci n'étant pas prête, les distilleries ont dû suspendre la fabrication de boissons ayant un titre alcoométrique supérieur à 9% vol.

    Le ministre de l'Agriculture, Alexeï Gordeïev, a pour sa part mis en garde contre une forte croissance du marché parallèle de l'alcool fort.

    Selon les données officielles, l'absence de vignettes fiscales fera perdre plus de 2 milliards de roubles (1 EUR = 33,85 RUB) au budget fédéral et 960 millions aux fonds extrabudgétaires, sans oublier les pertes des distillateurs.

    * Agriculture: le parlement privilégie l'élevage à viande et la petite exploitation

    MOSCOU - Le développement de l'élevage à viande et de la petite exploitation est une priorité de l'agriculture russe, a déclaré mercredi le vice-président de la Douma (chambre basse du parlement russe), Vladimir Pekhtine.

    D'ici 2008, la Russie doit augmenter son cheptel bovin de 11%. "Pour y parvenir, nous construirons de nouvelles fermes d'élevage, moderniserons celles déjà existantes, pour un total de 500.000 têtes", a-t-il affirmé.

    1 milliard de roubles (1 EUR = 33,85 RUB) seront affectés tous les ans pour promouvoir le crédit-bail de matériel agricole.

    M. Pekhtine a tout particulièrement insisté sur la création et la modernisation d'infrastructures pour desservir les petits exploitants agricoles. Ainsi, seront implantées 550 coopératives de traitement primaire des produits d'élevage et un millier d'autres chargées du stockage, de l'approvisionnement et de la vente.

    Le parlementaire a également appelé à la promotion du crédit agricole et du crédit hypothécaire foncier.

    * La Russie a économisé en 2005 presque 14 milliards de roubles grâce aux prévisions météo

    MOSCOU - L'effet économique des prévisions météo en Russie s'est élevé l'an dernier à environ 13,9 milliards de roubles (1 EUR = 33,85 RUB), a déclaré mercredi le directeur du Service fédéral pour l'hydrométéorologie et le suivi de l'environnement (Roshydromet), Alexandre Bedritski.

    Les prévisions de Roshydromet sont particulièrement demandées dans le secteur de l'énergie, les transports, le logement et l'agriculture, a-t-il ajouté.

    Les prévisions sur l'état des blés d'hiver, les réserves d'humidité dans les sols et la récolte des tournesols, céréales et légumineuses à grain se sont confirmées à 81-98%, celles sur la récolte des pommes de terre et betteraves à sucre à 87-95%.

    Lire aussi:

    Le Figaro: la Russie gagne une bataille dans la guerre des sanctions
    La Russie reprendra la palme des exportations de blé, selon le ministre de l'Agriculture
    Poutine: une récolte de blé record attendue cette année en Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik