Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Russie : en 2006 la prospection géologique sera financée à hauteur de 16 mds de roubles

    Economie
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 27 février - RIA Novosti. 16 milliards de roubles (1 EURO=33.43 RUB) seront alloués en 2006 à la prospection géologique, a annoncé lundi lors d'un point presse le directeur de l'Agence fédérale des richesses du sous-sol (Rosnedra), Anatoli Ledovskikh.

    L'année dernière, 11,2 milliards de roubles ont été déboursés à cette fin contre 7 milliards en 2004, a-t-il rappelé.

    Cette année, 7,2 milliards de roubles seront alloués à la prospection des gisements de pétrole et 5,28 milliards à la recherche de matières minérales solides. Le reste sera employé à des analyses et à d'autres travaux liés à la prospection.

    Parmi les régions prioritaires, le chef de Rosnedra a cité la Sibérie orientale. Il est envisagé que le pétrole est-sibérien servira à remplir le pipeline Sibérie orientale - Pacifique qui doit être mis en chantier cette année. A l'heure actuelle l'opérateur du projet, Transneft, attend les résultats de l'expertise écologique.

    "Nous devons mettre en valeur la Sibérie orientale pour pouvoir remplir cette canalisation en 2008 ou 2009", a-t-il expliqué.

    La Volga et le Nord-Ouest ont également été évoqués comme régions prioritaires.

    A partir de l'année en cours, des fonds budgétaires fédéraux importants seront déboursés pour les travaux de prospection géologique sur le plateau continental, notamment en mer de Barents et dans d'autres mers arctiques.

    "Il est très difficile de compter sur des découvertes importantes sur la terre ferme, ce qui est une raison plausible pour chercher des gîtes minéraux en mer", a déclaré le chef de Rosnedra.

    Lire aussi:

    Gazprom étudie les perspectives de travaux sur le plateau continental libanais
    Des entreprises russes remettront en état les infrastructures énergétiques en Syrie
    Cap sur l’Arctique: Moscou alloue plus 2 milliards d’euros pour son développement
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik