Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Le Tatarstan compte intensifier ses échanges avec le monde arabe

    Economie
    URL courte
    0 01
    DAMAS, 30 mars - RIA Novosti. Le Tatarstan souhaite intensifier ses échanges économiques avec les pays arabes, a déclaré le président de cette république russe sur la Volga, Mintimer Chaïmiev, en visite jeudi à Damas.

    "Nous sommes suffisamment mûrs pour développer des échanges économiques et humains", a-t-il indiqué.

    M. Chaïmiev a été reçu jeudi à Damas par le président syrien Bachar al-Assad et le premier ministre Mohammad Naji Otri. "Nous avons abordé les moyens d'intensifier la coopération économique et culturelle", a relevé le président tatar. "Il s'agit en premier lieu de l'extraction et du raffinage de pétrole, étant donné que le Tatarstan possède une riche expérience dans ce domaine", a-t-il ajouté.

    Le numéro un du Tatarstan a rappelé que la compagnie pétrolière Tatneft avait décroché un contrat pour l'exploitation du bloc 27 dans le nord-est de la Syrie et était prête à investir près de 17 millions de dollars dans la prospection géologique. "Nous espérons pouvoir entamer les travaux de forage dans un an", a-t-il affirmé.

    Selon M. Chaïmiev, le géant automobile russe Kamaz compte également ouvrir en Syrie une usine d'assemblage de camions. Lancée en 2007, cette usine sortira tous les ans un millier de poids lourds dont une moitié sera commercialisée dans les pays de la région.

    "Aujourd'hui, de belles conditions sont réunies en Russie pour que ses républiques puissent se trouver des débouchés extérieurs, a-t-il souligné. Nous agissons énergiquement, et je suis persuadé que nous aurons du succès".

    La Syrie est le premier pays dans la tournée proche-orientale du président tatar qui le conduira également en Arabie saoudite et au Koweït.

    Lire aussi:

    Russie-Monde musulman: les relations s’accélèrent
    Russie: un bus entre en collision avec un camion, 14 morts
    Les Tatars de Crimée ont exprimé leur soutien à Poutine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik