Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Les pays arabes prédisent une hausse des prix du gaz

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0

    Les pays arabes soulignent l'importance de la coopération et de la coordination des efforts entre les pays producteurs de gaz et n'excluent pas une hausse des prix gaziers à l'avenir.

    ABOU DHABI, 10 avril - RIA Novosti. Les pays arabes soulignent l'importance de la coopération et de la coordination des efforts entre les pays producteurs de gaz et n'excluent pas une hausse des prix gaziers à l'avenir.

    "L'époque du gaz bon marché est à jamais révolue. Les prix du gaz s'approchent de ceux du pétrole. Ils se fondent désormais essentiellement sur l'offre et la demande", a déclaré le ministre de l'Energie des Emirats arabes unis et président en exercice de l'OPEP, Mohammed Al-Hamili, dans une interview publiée mardi par le quotidien qatari Al-Charq.

    En qualifiant la période actuelle "d'âge d'or du gaz", le ministre s'est dit convaincu que le prix du gaz monterait parallèlement à la croissance accélérée de l'économie mondiale.

    Créé en 2001 à Doha, le forum des pays producteurs de gaz dont la dernière conférence a réuni lundi dans la capitale qatarie une quinzaine de pays, notamment la Russie, est une "assemblée utile" qui "permet d'échanger des informations et de l'expérience dans l'intérêt de la prévisibilité du secteur gazier".

    Le ministre a qualifié de "naturelles" les craintes des pays consommateurs de gaz au sujet de la coordination des actions entre les pays producteurs, mais il ne voit pas de menaces dans l'alliance des producteurs de gaz. Les producteurs et les consommateurs de gaz sont des "partenaires" pour qui le compromis revêt "une importance extrême", a-t-il souligné.

    Son avis est partagé par le ministre algérien de l'Energie et des Mines, Chakib Khelil. Dans un entretien accordé au quotidien Al-Charq, M. Khelil a souligné l'importance de la coordination des efforts entre les pays producteurs de gaz avant de rappeler que la création d'une organisation de producteurs de gaz était "initialement une idée européenne avancée par les pays consommateurs pour se garantir les fournitures de gaz à long terme". L'idée d'un cartel fait actuellement l'objet d'une "étude approfondie". "Nous prendrons la décision après cette étude. L'OPEP, par exemple, n'a pas non plus été créée en un jour, mais au moins en dix ans", a relevé le ministre.

    Lire aussi:

    Pour le pétrolier allemand Wintershall, le gaz russe est le plus compétitif
    La Russie et l’Inde pourraient lancer un projet gazier d’envergure
    «Les USA ne pourraient pas approvisionner l'UE en gaz à la place de la Russie»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik