Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Les Japonais plancheront sur le projet de ligne à grande vitesse Nijni-Novgorod - Moscou (RZD)

    Economie
    URL courte
    0 2 0 0
    NIJNI-NOVGOROD, 25 avril - RIA Novosti. Les Chemins de fer de Russie (RZD) créeront, avec la région de Nijni-Novgorod (à 439 km à l'est de Moscou, sur la Volga) un groupe de travail chargé d'élaborer, en collaboration avec des sociétés japonaises, un projet de ligne ferroviaire à grande vitesse, a annoncé le président de RZD Vladimir Iakounine.

    Une fois réalisé, ce projet permettra de réduire le temps de voyage entre les deux villes, le ramenant à 1 heure et demie contre près de 5 heures actuellement.

    Début avril, a rappelé le président de RZD, s'entretenant avec les journalistes mercredi, le gouverneur de la région de Nijni-Novgorod, Valeri Chantsev, en visite de travail au Japon, a examiné avec les dirigeants du groupe Sumitomo la possibilité de construire une ligne à grande vitesse Nijni-Novgorod - Moscou. A l'issue de ces négociations, M. Chantsev a annoncé aux journalistes que les compagnies nipponnes adoptaient "une attitude positive envers ce projet".

    "Le gouverneur m'a informé de ces négociations, et je pense que le projet de construire une ligne à grande vitesse sur ce secteur a de l'avenir, en raison de l'intensité du trafic passagers. Nous avons convenu d'instituer un groupe de travail", a expliqué le président de RZD.

    Notant que construire une voie à grande vitesse demandait "des solutions techniques compliquées", Vladimir Iakounine a regretté que la Russie ne produise pas encore les rails et le matériel roulant nécessaires.

    Actuellement, RZD élabore un projet de ligne à grande vitesse Moscou - Saint-Pétersbourg, qui sera matérialisé dans la seconde moitié de 2008. Le projet est réalisé en recourant aux technologies européennes. Vladimir Iakounine estime que des lignes sur lesquelles les trains circuleront à 300 km/h ne verront pas le jour en Russie avant 2012.

    Lire aussi:

    Les chemins de fer de Russie offrent à Merkel un voyage dans le Transsibérien
    Ces trains qui améliorent les relations russo-chinoises à 385 km/h
    De Moscou à Pékin, des touristes de 15 pays voyagent dans le «train impérial» russe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik