Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Bourse: l'indice RTS frôle les 2.000 points

    Economie
    URL courte
    0 1 0 0
    MOSCOU, 21 janvier - RIA Novosti. L'indice boursier russe RTS a chuté en dessous de la barre symbolique des 2.000 points, face à la dynamique négative affichée par les principales places mondiales, avant d'enregistrer une nouvelle reprise.

    A 15h25 heure de Moscou (12h25 GMT), le RTS s'élevait à 1.999,63 points, soit une baisse de 7,38% par rapport à la clôture de vendredi. L'indice Micex avait perdu 6,07% à la même heure pour s'établir à 1679,71 points. Les indices russes ont affiché un niveau aussi bas pour la dernière fois en septembre dernier.

    Toutefois, le RTS n'a pas passé longtemps en dessous des 2.000 points et a fini par remonter à 2014,40 points, à 15h45 heure de Moscou (15h45), au moment où le Micex s'élevait à 1678,13 points.

    La chute des bourses mondiales a débuté vendredi dernier après une allocution de George W. Bush qui s'est déclaré inquiet de l'état de l'économie américaine, constate l'analyste de la compagnie d'investissement Alor+, Denis Novikov. Une vague de baisse s'est produite lundi sur les bourses asiatiques en affectant le Japon, la Corée du Sud et la Malaisie. Cette baisse n'est pas critique, car elle ne s'appuie sur aucun facteur fondamental, si ce n'est l'excès de liquidités en Russie, a estimé M. Novikov, avant de pronostiquer un nouveau rebond dans les jours à venir.

    Pour Nikolaï Podlevskikh, analyste de la compagnie d'investissement Tserikh Capital Management, la chute boursière n'a que des raisons émotionnelles. Et de citer la déclaration du président américain sur la réduction du fardeau fiscal de l'ordre de 1% du PIB, ce qui provoqué une montée en flèche du cours du dollar et une chute parallèle des marchés boursiers, car les attentes d'une baisse du taux d'intérêt de la Réserve fédérale ont désormais très peu de chances de se réaliser.

    Lire aussi:

    Le spectre de Trump continue de hanter les bourses européennes
    États-Unis: un krach boursier similaire à ceux de 1987 et 2007 est possible
    Les scandales Trump font perdre 35 Mds USD en un jour aux 500 plus grosses fortunes
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik