Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Crise mondiale: réduction des réserves russes de 40 mds USD (expert)

    Economie
    URL courte
    0 0 0

    Les turbulences dans le système financier mondial ont coûté presque 40 milliards de dollars aux réserves de change russes, a annoncé mardi lors d'une conférence de presse à RIA Novosti l'économiste Evgueni Gavrilenkov, de la société d'investissement Troika Dialog.

    MOSCOU, 30 septembre - RIA Novosti. Les turbulences dans le système financier mondial ont coûté presque 40 milliards de dollars aux réserves de change russes, a annoncé mardi lors d'une conférence de presse à RIA Novosti l'économiste Evgueni Gavrilenkov, de la société d'investissement Troika Dialog.

    "Au cours des semaines précédentes, sur fond de faillite de Lehman Brothers et d'autres institutions, on a assisté à une vente énergique de différents actifs, l'argent a été massivement expatrié, notamment de l'économie russe. La Russie a perdu presque 40 milliards de dollars de réserves or-devises", a-t-il annoncé. Selon l'expert, cette perte s'explique à plus d'un titre par une réévaluation de la partie des réserves libellées en euros et livres sterling.

    "La dépréciation de ces devises face au dollar a conduit à une certaine correction des réserves", a-t-il expliqué.

    A son avis, les marchés intérieurs russes connaissent un certain répit ces derniers jours, même si les indices boursiers sont toujours à la baisse.

    "Les crédits interbancaires se développent, nous verrons maintenant comment évolueront les événements globaux", a noté l'expert.

    Selon la Banque centrale russe, les réserves de change s'élevaient au 19 septembre à 559,4 milliards de dollars.

    Lire aussi:

    Après le «lundi noir», le système financier international irait-il vers un krach?
    Pour quelle raison la Russie rachète-t-elle de l’or en quantité record?
    Or allemand: pourquoi Berlin doit-il faire rapidement revenir ses réserves au pays
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik