Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Nord Stream: Gazprom réalisera tous ses projets gaziers malgré les problèmes du transit (société) - 2

    Economie
    URL courte
    0 0 0
    S'abonner

    Le géant gazier russe Gazprom réalisera tous ses projets gaziers, y compris le gazoduc Nord Stream, malgré les problèmes du transit de gaz russe via l'Ukraine, a déclaré mardi le vice-président du conseil d'administration de Gazprom Alexandre Medvedev.

    MOSCOU, 13 janvier - RIA Novosti. Le géant gazier russe Gazprom réalisera tous ses projets gaziers, y compris le gazoduc Nord Stream, malgré les problèmes du transit de gaz russe via l'Ukraine, a déclaré mardi le vice-président du conseil d'administration de Gazprom Alexandre Medvedev.

    "Nous poursuivrons la mise en oeuvre de tous nos projets de production, de transport et de distribution de gaz malgré toutes les menées" (de l'Ukraine), a indiqué M.Medvedev commentant l'éventuel impact de la situation autour du transit de gaz russe vers l'Europe via l'Ukraine sur la construction de nouveaux gazoducs, notamment du Nord Stream.

    Le gazoduc Nord Stream doit relier le port russe de Vyborg au port allemand de Greifswald sous la mer Baltique. Sa première conduite, longue de 1.200 km et d'une capacité annuelle de 27,5 milliards de mètres cubes, devait initialement entrer en exploitation en 2010. L'opérateur du projet est la société Nord Stream enregistrée en Suisse et détenue à 51% par Gazprom.

    "La situation actuelle confirme une fois de plus qu'il faut diversifier les itinéraires d'exportation et diminuer les risques des pays de transit, parce que nous sommes déjà confrontés à des risques ingérables. Des risques ingérables tant au niveau bilatéral qu'au niveau multilatéral, quand nous et nos partenaires européens essayons de rappeler un pays de transit à l'ordre", a noté M.Medvedev.

    "Plus vite nous réaliserons les projets comme Nord Stream ou South Stream (allant de la mer Noire en Russie jusqu'à l'Italie via les Balkans), moins de risques nous prendrons dans l'avenir", a conclu le responsable de Gazprom.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik