Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Iran-Bouchehr: Rosatom confirme la date de lancement du site (Kirienko)

    Economie
    URL courte
    0 0 0

    La Russie ne modifie pas son intention de lancer la centrale nucléaire de Bouchehr avant fin 2009, a déclaré mercredi aux journalistes le PDG du groupe public gérant les industries et sites nucléaires civiles russes, Sergueï Kirienko.

    SAROV (région de Nijni), 22 juillet - RIA Novosti. La Russie ne modifie pas son intention de lancer la centrale nucléaire de Bouchehr avant fin 2009, a déclaré mercredi aux journalistes le PDG du groupe public gérant les industries et sites nucléaires civiles russes, Sergueï Kirienko.

    "Non les délais ne changent pas. La centrale sera lancée à la fin de l'année", a noté M.Kirienko.

    La construction de la centrale nucléaire de Bouchehr a été entamée par l'Allemagne en 1975. Les Allemands de l'Ouest ont toutefois renoncé à poursuivre les travaux après la révolution de 1979

    En 1995, la Russie et l'Iran ont signé un contrat d'un milliard de dollars portant sur l'achèvement des travaux de construction. Moscou a également promis de livrer un réacteur VVER-1000, de l'alimenter en combustible nucléaire et de former des spécialistes iraniens. Le montant du contrat sur la livraison du réacteur VVER-1000 s'est chiffré à 850 millions de dollars.

    Le chantier devait initialement prendre fin le 8 juillet 1999, mais la mise en service du site a été reportée à maintes reprises. En janvier 2008, la Russie a achevé la livraison du combustible nucléaire destiné au réacteur, conformément à un accord intergouvernemental russo-iranien et sous le contrôle de l'Agence internationale de l'énergie atomique.

    En juin 2009, le réacteur de la centrale a reçu des imitateurs de combustible nucléaire. Les travaux de lancement et de mise au point sur le site touchent à leur fin.

    Lire aussi:

    «Les centrales nucléaires russes sont les plus sûres au monde»
    Le MEPhI crée un programme de simulation pour développer les réacteurs nucléaires du futur
    À la recherche du combustible nucléaire perdu: nouvelle découverte à Fukushima
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik