Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    L'économie verte menace de freiner la croissance russe (vice-ministre)

    Economie
    URL courte
    0 11

    La réalisation des mécanismes de Kyoto et des programmes écologiques pourraient coûter à la Russie près de 2% de son PIB et freiner la croissance, a estimé le vice-ministre du Développement économique Andreï Klepatch lors d'une réunion consacrée à la planification stratégique.

    SAINT-PETERSBOURG, 19 octobre - RIA Novosti. La réalisation des mécanismes de Kyoto et des programmes écologiques pourraient coûter à la Russie près de 2% de son PIB et freiner la croissance, a estimé le vice-ministre du Développement économique Andreï Klepatch lors d'une réunion consacrée à la planification stratégique.

    "Dans les pays européens, le rétablissement économique est lié à la réalisation de programmes à long terme de développement de la santé publique, de l'éducation et de protection de l'environnement (...). Tout cela coûte très cher. Si nous appliquons les mesures prévues par le Protocole de Kyoto, cela nous coûterait près de 2% du PIB, soit deux fois plus que les montants que nous consacrons actuellement à la science et aux travaux de recherche-développement", a-t-il indiqué.

    Si ces dépenses risquent de freiner le développement économique à brève échéance, elles pourraient toutefois permettre, à long terme, la mise sur pied de productions hautement technologiques, a ajouté le vice-ministre.

    Lire aussi:

    Croissance économique: la Russie pourra-t-elle rattraper et dépasser le Canada?
    Top-10 des pays qui attirent le plus d'investissements directs à l'étranger
    Le FMI prévoit une reprise économique en Russie dès cette année
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik