Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    BERD/Russie: 800 M EUR investis dans le secteur financier en 2010

    Economie
    URL courte
    0 0 0

    D'ici la fin de l'année, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) portera à 800 millions d'euros ses investissements dans le secteur financier russe, a annoncé lundi aux journalistes le directeur des institutions financières au siège de la BERD à Moscou, Gueorgui Orlov.

    D'ici la fin de l'année, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) portera à 800 millions d'euros ses investissements dans le secteur financier russe, a annoncé lundi aux journalistes le directeur des institutions financières au siège de la BERD à Moscou, Gueorgui Orlov.

    Après avoir rappelé que ces investissements comprenaient les prêts octroyés aux banques pour le développement des petites et moyennes entreprises, ainsi que les fonds engagés dans les opérations d'assurance, de leasing et d'affacturage, M.Orlov a constaté une demande croissante de crédits libellés en roubles.

    La BERD continue d'acquérir les actions des banques russes, a souligné le financier, précisant que l'institution européenne participait au capital de 11 banques du pays.

    Selon M. Orlov, la BERD n'exclut pas non plus la possibilité de racheter les crédits arriérés des banques russes ou de prendre part au développement du marché des "dettes toxiques".

    Cependant, a-t-il fait savoir, la banque européenne n'a pour le moment adopté aucune décision à ce sujet. Mieux, ses experts estiment que le montant des "dettes toxiques" accumulées par les institutions financières russes n'est pas "mortel" pour le système bancaire du pays.

    Lire aussi:

    Banque mondiale: la Russie annonce les conditions de sa participation à la capitalisation
    Après le «lundi noir», le système financier international irait-il vers un krach?
    Les banques américaines s'unissent pour se prémunir contre la «fin du monde»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik