Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Russie et Turquie capables de construire l'oléoduc Samsun-Ceyhan (Poutine)

    Economie
    URL courte
    Club de discussion Valdaï, 7e édition (27)
    0 3 0 0

    Le premier ministre Vladimir Poutine est optimiste sur le projet d'oléoduc Samsun-Ceyhan en cours de réalisation en Turquie avec la participation de compagnies russes.

    Le premier ministre Vladimir Poutine est optimiste sur le projet d'oléoduc Samsun-Ceyhan en cours de réalisation en Turquie avec la participation de compagnies russes.

    "C'est un projet parfaitement réalisable et j'ai toutes les raisons de croire que nous mènerons ce travail à bien conjointement avec la Turquie", a-t-il déclaré lundi lors d'une rencontre avec les participants au Club de discussion Valdaï.

    L'oléoduc traversera le territoire turc, reliant le port de Samsun (sur le littoral de la mer Noire) au port méditerranéen de Ceyhan. D'une capacité de 60 à 70 millions de tonnes de brut par an, il servira à acheminer cet hydrocarbure en contournant les détroits surchargés du Bosphore et des Dardanelles.

    "L'essentiel est de pouvoir approvisionner ce pipeline en permanence", a souligné le chef du gouvernement russe.

    Aux termes d'un accord signé en octobre 2009 à Milan, les russes Rosneft, Transneft et Sovkomflot, le turc Calik et l'italien Eni prendront part à la construction et à  l'exploitation de l'oléoduc, ainsi qu'au raffinage du pétrole et à la vente de ses dérivés.

    Selon le vice-premier ministre russe chargé de l'Energie Igor Setchine, 3 milliards de dollars seront investis dans les travaux de construction.

    Il n'en reste pas moins que le PDG du groupe Transneft (monopole russe de transport de brut), Nikolaï Tokarev, a déclaré vendredi 3 septembre que sa compagnie n'était pas satisfaite du déroulement des négociations sur le projet Samsun-Ceyhan. Selon lui, la partie turque cherche à s'assurer des avantages unilatéraux et pose des conditions inacceptables à ses partenaires russes.

    Dossier:
    Club de discussion Valdaï, 7e édition (27)

    Lire aussi:

    La Chine a importé 100 M t de pétrole russe
    Des écologistes poursuivent en justice l’administration Trump pour un oléoduc
    Le Kurdistan irakien se félicite de la signature d’un accord de coopération avec Rosneft
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik