Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Poutine invite Renault-Nissan à prendre le contrôle d'AvtoVAZ (PDG du groupe)

    Economie
    URL courte
    0 0 0

    Le premier ministre Vladimir Poutine a invité le groupe Renault-Nissan à porter sa participation au capital du constructeur automobile russe à 50% plus une action, a annoncé le PDG du groupe Carlos Ghosn.

    Le premier ministre Vladimir Poutine a invité le groupe Renault-Nissan à porter sa participation au capital du constructeur automobile russe à 50% plus une action, a annoncé le PDG du groupe Carlos Ghosn.

    "Le premier ministre a dit ne pas s'opposer à ce que la part de Renault-Nissan dans le capital d'AvtoVAZ s'accroisse et atteigne même 50%", a-t-il déclaré mardi aux journalistes à l'issue d'une rencontre avec M. Poutine.

    A l'heure actuelle, la banque d'investissement Troïka Dialog, Renault-Nissan et le conglomérat public russe Rostekhnologuii détiennent chacun une minorité de blocage (25% plus une action) d'AvtoVAZ. Le rachat des actions appartenant à Troïka Dialog conférerait au groupe franco-japonais le contrôle majoritaire du premier constructeur automobile russe.

    Selon le directeur exécutif de la banque d'investissement Troika Dialog Sergueï Skvortsov, il s'agit d'un bloc d'actions conférant à Renault 50% plus une action.

    M. Ghosn a refusé de citer les principaux paramètres de la transaction (délais, étapes et conditions de cession), soulignant que "cette question serait négociée avec Rostekhnologuii et Troika Dialog".

    Lire aussi:

    Après la chute de Carlos Ghosn, Nissan veut réexaminer son alliance avec Renault
    L’affaire Ghosn montre que le Japon est un État «où la corruption ne reste pas impunie»
    Carlos Ghosn crie au «complot» et à «une trahison» de Nissan envers lui
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik