Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Schröder invite BASF à rejoindre « South Stream »

    Economie
    URL courte
    0 0 0

    L'ex-chancelier allemand Gerhard Schröder, actuellement président du comité des actionnaires de la С

    L'ex-chancelier allemand Gerhard Schröder, actuellement président du comité des actionnaires de la Сompagnie « Nord Stream AG », propose d'associer l'un des actionnaires, le groupe allemand BASF, à d'autres projets de gazoducs, notamment à « South Stream ».

    "Il convient de réfléchir à la question de savoir s'il faut inviter une compagnie comme BASF à prendre part à d'autres projets gaziers, par exemple au projet « South Stream »", a-t-il affirmé lors de la célébration du 20e anniversaire de la coopération entre le russe « Gazprom » et BASF.

    D’après RIA Novosti, le gazoduc « South Stream » est appelé à diminuer la dépendance des fournisseurs et des consommateurs vis-à-vis des pays transitaires, en l'occurrence l'Ukraine. Une partie du pipeline passera par le fond de la mer Noire, et reliera le littoral russe au littoral bulgare. Sa longueur sera d'environ 900 km et sa profondeur maximale, de plus de deux km. La partie terrestre franchira l'Europe du Sud et l'Europe centrale pour aboutir en Italie et en Autriche. « South Stream » sera opérationnel dès décembre 2015.

    Lire aussi:

    Un South Stream est inévitable?
    Nord Stream 2: le deux poids deux mesures de l’UE pointé du doigt par Budapest
    Nord Stream 2 doit être à l’abri des sanctions étrangères, selon un politicien allemand
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik