Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Oural: 17.000 emplois grâce à la création d'une ZES

    Economie
    URL courte
    0 0 0

    La mise en place d'une zone économique spéciale (ZES) dans la région d'Ekaterinbourg (Oural) permettra de créer 17.000 nouveaux emplois, a annoncé mardi lors d'une conférence de presse le gouverneur de la région, Alexandre Micharine.

    La mise en place d'une zone économique spéciale (ZES) dans la région d'Ekaterinbourg (Oural) permettra de créer 17.000 nouveaux emplois, a annoncé mardi lors d'une conférence de presse le gouverneur de la région, Alexandre Micharine.

    "Le programme d'implantation de la zone économique spéciale prévoit la création de 17.000 emplois supplémentaires. Cela ne tardera pas à améliorer la situation dans les villes concernées de la région [Verkhnyaïa Salda et Nijni Taguil, ndlr]", a-t-il déclaré.

    Baptisée la Vallée du Titane, la nouvelle zone sera aménagée à Verkhnyaïa Salda, sur la base du numéro un mondial de la production de ce métal, le groupe VSMPO-Avisma. Les entreprises implantées dans la ZES fourniront des produits largement utilisés dans les constructions aéronautiques et l'industrie spatiale. Les résidents de la zone bénéficieront des privilèges fiscaux pendant cinq ans.

    D'ici 2030, la Vallée du Titane rapportera 170 milliards de roubles (4 milliards d'euros) de recettes au budget régional, a indiqué M. Micharine.

    Selon lui, plus de 20 compagnies ont exprimé leur désir de prendre part à la mise en place de la zone économique et cinq ont déjà signé des accords appropriés avec les autorités régionales. Il s'agit du groupe ARVI, de la société d'investissement SR Systematics Group GmbH, de l'entreprise de constructions mécaniques Mashprom, de la plus grande compagnie aéronautique russe OAK et du constructeur allemand de machines-outils MAG.

    Au cours des deux à trois prochaines années, le groupe VSMPO-Avisma recevra un crédit de 700 millions de dollars destiné à la modernisation de l'entreprise.

    Lire aussi:

    Boeing et Airbus dépendent de livraisons de titane russe
    L’Algérie veut sa part des richesses méditerranéennes, et le fait savoir haut et fort
    Le Nord Stream 2 reçoit de la Finlande son second permis de construction
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik