Ecoutez Radio Sputnik
    Centre financier international de Moscou : les meilleurs experts sont sollicités

    Centre financier international de Moscou : les meilleurs experts sont sollicités

    Photo: RIA Novosti
    Economie
    URL courte
    0 0 0

    Encore un pas a été fait vers le futur Centre financier international (CFI) de Moscou. Le chef du groupe de travail pour la création du CFI Alexandre Volochine a dévoilé la composition du Conseil consultatif chargé du projet.

    Encore un pas a été fait vers le futur Centre financier international (CFI) de Moscou. Le chef du groupe de travail pour la création du CFI Alexandre Volochine a dévoilé la composition du Conseil consultatif chargé du projet.

    Il comprend des experts de principales organisations financières du monde – Bank of America, Crédit Suisse, Société Générale, Ernst & Young, Uni Crédit et Nomura Holdings. Les spécialistes interrogés par le correspondant de la «Voix de la Russie» ont noté que toutes ces plus grosses banques possédaient de l’expérience indispensable en matière de lancement de gros projets. Le Conseil a été institué par le président russe Dmitri Medvedev à la fin de 2010. Côté russe, il comprendra : Sberbank, VTB, VEB et le groupe d’investissement Troïka Dialogue.

    Nous rappelons que la conception préliminaire du CFI de Moscou a été présentée par le ministère du Développement économique de Russie en 2009. On planifie que Moscou se dotera d’institutions, qui effectueront des opérations monétaires, bancaires et de crédit, ainsi que des transactions avec des titres et de l’or. Qui plus est, l’essor du CFI devra permettre de renforcer considérablement les positions du rouble en tant que l’une des éventuelles monnaies de réserve. Voici ce qu’en pense Evguéni Fedorov, chef du comité de la Politique économique et de l’entreprise à la chambre basse du parlement russe :

    «La formation d’un CFI à Moscou rend possibles des opérations dans la sphère d’investissements et de projets globaux dans ce domaine. Il s’agit des secteurs bancaire, industriel, d’investissement en vue de gros projets. Un mécanisme apparaîtra qui permettra d’attirer des placements de capitaux mondiaux pour ces projets et par conséquent mettre en marche des instruments appropriés : marchés boursiers, marchés des valeurs. Un tel mécanisme va à son tour attirer en Russie d’importants flux financiers supplémentaires, ce qui va accélérer son développement au regard de gros projets d’investissement et industriels touchant l’infrastructure. C’est un projet très avantageux pour notre pays».

    Afin de créer le CFI il faudra accomplir une série de tâches d’envergure dans l’infrastructure et dans l’économie. Il faudra en plus constituer une base législative pour attirer le capital financier international, notent les experts. La réalisation de tous ces projets va entraîner des changements qualitatifs dans l’ensemble de l’économie russe, est convaincu Evguéni Fedorov :

    «En fait, il est question d’une nouvelle qualité de développement pour l’ensemble de l’économie nationale : plus complexe, volumineuse, contemporaine. Si nous parvenons à former le CFI de Moscou, ce sera un progrès significatif en matière de qualité de l’économie russe, et par conséquent, de la vie de tous les citoyens de Russie».

    Le Conseil se réunira pour discuter des questions stratégiques une-deux fois par an, le niveau des experts invités ne permettant pas de le faire plus souvent. Le Conseil consultatif sera codirigé par Guerman Gref, PDG de Sberbank et par Urs Rohner, président du conseil d’administration de Crédit Suisse.

    Lire aussi:

    Top-10 des pays qui attirent le plus d'investissements directs à l'étranger
    L'inaction des hauts fonctionnaires pourrait coûter à Kiev 3,6 mds USD
    Moscou promeut un projet de développement de la Zone arctique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik