Ecoutez Radio Sputnik
    OMC: défendre les intérêts des agriculteurs russes (Medvedev)

    OMC: défendre les intérêts des agriculteurs russes (Medvedev)

    Photo: RIA Novosti
    Economie
    URL courte
    0 0 0

    Les positions de la Russie aux négociations sur son adhésion à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) sont beaucoup plus solides aujourd'hui qu'il y a cinq ou sept ans sur les questions de l'agriculture, a indiqué lundi le président russe Dmitri Medvedev.

    Les positions de la Russie aux négociations sur son adhésion à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) sont beaucoup plus solides aujourd'hui qu'il y a cinq ou sept ans sur les questions de l'agriculture, a indiqué lundi le président russe Dmitri Medvedev.

    "Nous devons évidemment les garder (…). Lors de nos négociations avec l'Union européenne, les Etats-Unis et d'autres pays, nous nous appliquons à défendre les intérêts de nos agriculteurs", a déclaré le chef de l'Etat devant les travailleurs de l'agroindustriel dans le territoire de Krasnodar.

    Il a toutefois reconnu que l'agriculture russe n'était qu'au début de son développement, tout en constatant des progrès évidents de ces dernières années dans le domaine.

    "Je suis certain qu'il y a cinq ou sept ans il nous aurait été plus difficile qu'à présent de défendre les intérêts de nos agriculteurs", a estimé le président.

    Et de rappeler que les exigences exagérées de l'époque face à la Russie avaient été rejetées par celle-ci, alors que certains pays, dont certains de ses voisins, y avaient renoncé eux-mêmes, vu leur propre situation actuelle.

    L'adhésion à l'OMC se déroule en plusieurs étapes et dure en moyenne 5 à 7 ans. La Russie qui négocie son entrée depuis 1993 est la dernière grande puissance économique du monde à ne pas être intégrée au système commercial multilatéral.

    RIA Novosti

    Lire aussi:

    Les Brics font front commun pour le libre-échange
    Glyphosate: les exaspérantes hésitations de l’UE
    Les terroristes vendent le blé syrien aux pays voisins
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik