Ecoutez Radio Sputnik
    Privatisation des brise-glaces nucléaires: de nouvelles solutions pour de vieux problèmes

    Privatisation des brise-glaces nucléaires: de nouvelles solutions pour de vieux problèmes

    Photo: RIA Novosti
    Economie
    URL courte
    0 0 0

    Dmitri Medvedev vient de signer le décret : la flotte de brise-glaces à propulsion nucléaire et toute l'infrastructure, prévue pour leur entretien, sont exclus de la liste des privatisations.

    Dmitri Medvedev vient de signer le décret : la flotte de brise-glaces à propulsion nucléaire et toute l'infrastructure, prévue pour leur entretien, sont exclus de la liste des privatisations. Le document permet toutefois de privatiser la société unitaire « Rosatomflot », propriétaire de la flotte à propulsion nucléaire. Pourtant, l'Etat détient toujours le bloc de contrôle d'actions.

    La Russie est le seul pays au monde à posséder une flotte de brise-glaces à propulsion nucléaire. Cependant, la Voie maritime du Nord peut être rentable uniquement si elle est utilisée pendant toute l’année. Pour le faire, le pays a besoin de moderniser les brise-glaces à propulsion nucléaire et toute l’infrastructure côtière. Il est par ailleurs nécessaire de construire de nouveaux navires, souligne le directeur du Centre de recherches sociopolitiques Vladimir Evseev:

    «Le problème, c'est que la flotte de brise-glaces a besoin d'investissements considérables. Elle coûte cher. Les installations nucléaires situées sur les navires demandent des livraisons du combustible nucléaire et il faut également prévoir son recyclage. Cela signifie qu’on a besoin des moyens financiers très importants. Outre cela, il faut développer des projets infrastructurels, et construire notamment des quais spéciaux pour ces navires. Il s’agit de tout un ensemble de problèmes. C’est pourquoi, le passage à la privatisation tombe au bon moment, surtout que l’Etat pourra avoir une mainmise sur ces projets. En même temps, la privatisation permet d’utiliser les moyens des investisseurs privés, qui peuvent tirer le bénéfice de l’exploitation de la Voie maritime du Nord».

    Selon les experts, la privatisation permet d’utiliser plus activement les prêts commerciaux. L'Etat gardera le contrôle des objets privatisés, restant l'actionnaire majoritaire, et c'est le fret, qui contribuera à la coopération internationale.

    Il est prévu que la corporation publique «Rosatom» puisse garder le conrôle de la société publique «Rosatomflot».  Elle s’occupe de l’exploitation et de la sécurité des installations nucléaires énergétiques sur les brise-glaces. C’est pourquoi les craintes qu'un brise-glace atomique se retrouve entre les mains d’un oligarque fou, sont totalement infondées.

    Lire aussi:

    Arctique : la Russie se dotera d’une flotte de brise-glace de nouvelle génération
    Le plus puissant brise-glace nucléaire au monde mis à l’eau à Saint-Pétersbourg
    Un brise-glace atomique géant bientôt mis à l’eau en Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik