Ecoutez Radio Sputnik
    Budget de l’UE : économiser où dépenser ?

    Budget de l’UE : économiser où dépenser ?

    Photо: EPA
    Economie
    URL courte
    0 0 0 0

    Les participants au sommet de l'UE à Bruxelles des 7-8 février ont un objectif sérieux, à savoir coordonner le projet de budget de l'UE pour 7 ans de 2014 à 2020. En novembre 2012 la première tentative de concertation à échoué, notamment en raison de la position de la Grande-Bretagne. Les chances de ce forum de réussir ne sont plutôt faibles, estime Piotr Iskenderov, observateur à La Voix de la Russie.

    Les discussions autour du document financier principal de l'UE reflètent presque complètement la répartition des forces dans l’UE.

    Du point de vue de la logique économique la position des pays qui accusent l'UE de mauvaise volonté et de ne pas aider les faibles, est sujette à caution. Parce que les possibilités de l'UE et des pays membres diffèrent considérablement du point de vue financier, a souligné dans un entretien accordé à La Voix de la Russie Nikolaï Kavechnikov, chef de la chaire d’intégration européenne de l'Université des relations internationales de Russie.

    « Le budget de l'Union européenne comme organisation est estimé à 1% du PIB des pay-membres de l'UE. Les budgets nationaux sont évalués à 40% du PIB. C'est pourquoi dire que Bruxelles prend tout et ne fait rien est exagéré. Les gouvernements nationaux ont environ 40 fois plus d'argent ».

    Compte tenu de la violence des débats et des sommes de plusieurs milliards qui sont en jeu, il est peu probable que les parties puissent atteindre un compromis global pendant ce sommet. Parce que la répartition des forces ne change pas, a souligné pour La Voix de la Russie Paolo Guerrieri, professeur d’économie à l'Université de Rome La Sapienza

    « La situation liée à l'élaboration du budget de l'UE est compliquée du fait de l’attitude de la Grande-Bretagne. La position britannique est dictée par des raisons intérieures. Le premier ministre David Cameron a l'intention de raffermir de cette façon les positions à l'intérieur du pays où les démarches contre Bruxelles sont traditionnellement soutenues. Le problème consiste dans le fait que d'autres pays, tels que les Pays-Bas et même l'Allemagne, se sont joints à la demande britannique de serrer le budget de l'UE ».

    La situation politique dans certains pays de l'UE n'ajoute pas de certitude aux participants au sommet de l'UE. Les exigences de limogeage du gouvernement du centre-droit en raison du scandale de corruption sont toujours très fortes en Espagne. En Italie Silvio Berlusconi, qui ne désespère pas, a versé de l'huile sur le feu. Les inquiétudes envers l'Europe se sont renforcées, soulignent la plupart des experts. Et l'échec du sommet raffermira ces dispositions. T

    Lire aussi:

    L'UE veut tirer un maximum de profit du Brexit
    Question irlandaise, résidents européens, obligations financières: le casse-tête du Brexit
    Sommet UE-Ukraine: Paris s’opposerait à une disposition sur l’adhésion de Kiev
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik