Ecoutez Radio Sputnik
    Le Forum Open Innovations s’est ouvert à Moscou

    Le Forum Open Innovations s’est ouvert à Moscou

    Photo: RIA Novosti
    Economie
    URL courte
    0 4 0 0

    Les toutes dernières technologies, des start-ups efficaces et des perspectives de coopération internationale dans le domaine des technologies innovantes – voilà les thèmes qui sont discutés par les experts de renommée mondiale à Moscou ce jeudi. La nouvelle édition du Forum-exposition Open Innovations vient d’ouvrir ses portes à Moscou.

    Le premier ministre russe Dmitri Medvedev en visite au forum a souligné l’importance de la coopération internationale et du caractère constructif de l’activité liée aux technologies innovantes de nos jours.

    « Nous proposons de regarder les technologies innovantes comme un jeu avec une somme maximale à la clé que les participants pourront gagner ensemble en organisant une stratégie de coopération. Aucune stratégie isolationniste n’est acceptable avec cette tactique, car elle ne mène nulle part. L'objectif de cette stratégie – c’est de former une conception générale des technologies du futur », a indiqué M. Medvedev.

    Selon le vice-premier ministre de Russie Arkadi Dvorkovitch, les innovations sont une nécessité pour le développement de l’économie russe. L’introduction de ces procédés innovants dans l’industrie russe est aujourd’hui l’une des priorités de la Russie.

    « Nous transformons nos institutions de développement en un système qui est actif partout en Russie », explique Dvorkovitch. « Ainsi, « Skolkovo » et d'autres organisations cessent d’être des institutions concentrées sur un petit nombre de régions avancées, et des villes les plus développées. Ces clusters fonctionneront sur le territoire de toute la Fédération de Russie. Nous poursuivons cette activité que nous avons entamée il y a quelques années ».

    L’introduction des technologies innovantes est un apport considérable dans le bien-être des citoyens russes, et avant tout des jeunes, en termes d’emploi, a indiqué lors du forum le président du Fonds Skolkovo Viktor Vekselberg, ajoutant que le road-show Russian Startup Tour pour les experts réputés aura lieu l’année prochaine et permettra de créer jusqu’à 100.000 nouveaux emplois.

    « Nous croyons en cette initiative, nous croyons en notre jeune génération, et aux entrepreneurs russes et nous sommes prêts à les soutenir. Le programme annoncé par le président russe et visant à créer 25 millions de nouveaux postes me semble très ambitieux, voire même inaccessible. Mais si dans le cadre d’un round de discussions nous soutenons la création d’au moins 10.000 nouvelles entreprises, en comptant en moyenne 10 personnes pour chaque PME, on arrive à 100.000 emplois dans un secteur moderne des nouvelles technologies. Et cela en une année, et dans un seul secteur. »

    Le président d’honneur de l’IAB Mobile & Mobile Entertainment Forum et président directeur général de l’Impact Mobile Gary Schwartz a également donné une haute estimation à ce forum. Il a souligné la dynamique positive du développement des innovations sur le marché russe.

    « Je pense que c’est plus important de voir non pas quelle position on occupe actuellement, mais dans quelle direction nous avançons », explique-t-il. « C’est très important que vous attachiez une grande importance aux innovations et que vous essayez d’attirer de nouveaux investissements. Je pense que vous vous dirigez dans une bonne direction, en investissant dans des activités qui rassemblent les bonnes personnes les communautés, les innovations et les villes. Si vous allez investir et attacher de l’importance à ce secteur, vos positions ne feront que croître, et vous irez dans une bonne direction. »

    Selon les experts étrangers, l'une des principales composantes du succès dans le domaine des innovations russes, c’est le potentiel humain. Son utilisation rationnelle et efficace va pouvoir conduire la science et l'industrie russe à un nouveau niveau de qualité, explique le fondateur de l'Institut allemand des nanotechnologies de Karlsruhe Herbert Gleiter dans un entretien accordé à La Voix de la Russie.

    « Je pense que c'est une réalité. En prenant pour exemple notre institut, par exemple dans le domaine de la théorie, presqu’un quart de nos chercheurs sont originaires de Russie. Ils ont vécu assez longtemps en Allemagne et sont ensuite partis aux Etats-Unis. Ou alors, c’est l’inverse. »

    Le forum se poursuivra jusqu’au 2 novembre. Pendant ces quelques jours, les participants vont organiser des dizaines de débats et de tables rondes où un large éventail de questions sera discuté. Il s’agira des questions concernant les innovations dans les différents domaines - de l'éducation et la science à la défense et la sécurité.       N

    Lire aussi:

    Les nouvelles inventions du consortium Kalachnikov au Forum international Armée 2017
    Une idylle entre les technologies informatiques russes et les grandes enseignes françaises
    Forum économique de Saint-Pétersbourg: les thèmes clés dévoilés
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik