Ecoutez Radio Sputnik
    Le Premier ministre turc a accusé Twitter d'évasion fiscale

    Le Premier ministre turc a accusé Twitter d'évasion fiscale

    © Flickr.com/Presidencia de la República del Ecuador/cc-by-nc-sa 3.0
    Economie
    URL courte
    0 01

    Le Premier ministre turc a accusé Twitter d'évasion fiscale après que le réseau a été utilisé pour diffuser des enregistrements et écoutes téléphoniques mettant en cause son proche entourage dans un scandale de corruption.

    « Twitter, YouTube et Facebook sont des sociétés internationales créées pour faire du profit », a déclaré Recep Tayyip Erdogan dans des propos retransmis à la télévision. « Twitter est aussi un évadé fiscal. Nous allons nous occuper de cela », a ajouté le Premier ministre.

    Lire aussi:

    Semaine «portes ouvertes»: trois évasions d’une prison à Berlin en cinq jours
    L’Allemagne accuse Erdogan d’ingérence après l’appel à voter contre le parti de Merkel
    Erdogan évoque un référendum sur le rétablissement de la peine de mort
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik